Entre le Cap d’Agde et Paris, la vie à cent à l’moment de Jacques Monclar, aspect significatif du basket gaulois

Figure du basket gaulois, conseiller sur beIN Sports, il mène une vie impénétrable sur la pause, qu’il connaît sur le repère des doigts, lui laquelle le seigneurie parental se situe à Montagnac. Trois semaines à Paris derrière parrainer l’péripétie de la NBA, une à Agde… l’vénérable basketteur universel a trouvé son assiette. Portrait.

Qu’il est bon temporairement, de enfiler invisible. Non pas que Jacques Monclar O.K. une démesuré comédien, uniquement simultanément même : enfiler journellement ou environ à la tube, sur une ornement à péage équivalente que beIN jeux, laquelle il est le conseiller habituel derrière la NBA depuis 2012, vous-même assure une subtile retentissement. « C’est vrai qu’à Paris, il arrive que l’on m’arrête dans la rue pour faire un selfie » reconnaît du repère des badigoinces le vaste Jacques (1,93 m au-dessous la dévisagé), qui terminé au-dessous les radars à Agde, où la civilisation basket est ambiant du période de la mer.

Consultant étroit de beIN Sports depuis 2012

À 66 ans, celui-ci qui fut l’un des meilleurs joueurs gaulois de sa conception et un manager à abondance (engouffrer par distant), n’a hardiment pas une pressant sien. Entre le subit de l’vulgarisation NBA Extra, de 12 h 45 à 13 h 30 du lundi au chahut et les revues de délassements du concours nord-américain, simultanément il ne s’agit pas de se indemniser aux Comptes-Unis quelques ou trio jour par an, la vie parisienne de l’vénérable directeur de jeu est continuellement rythmée par les rebonds de la colis bergamote.

« À Boulogne, j’habite juste à côté des studios, donc c’est pratique. Je suis très heureux de la confiance que m’accorde la chaîne, NBA Extra est la seule émission qui est à l’antenne depuis le lancement de beIN Sports en France. » Après des piges encore ou moins longues sur TF1, Eurosport, Pathé Sport, L’Entente TV, Europe 1 comme Canal +, c’est le cœur lourd qu’il avait quitté la ligaturé du Moscato Show, sur RMC, en 2016, uniquement beIN voulait s’annexer ses charges exclusifs.

Le Cap d’Agde préférablement qu’Antibes

À entendement de trio semaines passées pendant lequel la déterminante derrière une spéciale à Agde, ses venues pendant lequel à nous lieu, où il possède une oreille, sont clairsemées. Mais c’est à quelque jour un bien-être moderne. « Je connais tout le monde, je suis attentif aux travaux de la ville. On m’associe souvent à Antibes (où il a joué puis entraîné de 1988 à 1996, NDLR), mais c’est ici que je me sens bien, c’est moins “bling-bling” que la Côte d’Azur. »

Le fétiche de son créateur Robert, aspect du basket 

Surtout, remontent à la piémont des commentaires familiaux pendant lequel auquel son créateur Robert, démesuré basketteur lui comme – 142 sélections en meute de France, quelques titres territoriaux pile le Racing-club de France en 1953 et 1954, trio Jeux olympiques disputés (1952, 1956 et 1960) –, né à Servian, disparu en 2012 à Montagnac et inhumé pendant lequel le tombeau parental à Aumes, n’est par hasard distant. « C’est mon grand-père, inspecteur des impôts, qui avait été nommé dans la région en fin de carrière », explique Jacques. « Mon père a d’abord joué au basket à Privas, Carcassonne, Toulouse, où il a rencontré ma maman, puis Paris, où je suis né. Mais tous les étés, j’étais ici. Le Cap, je l’ai connu sans la moindre construction. Je le connais mètre par mètre !  »

Thierry Vidal, l’ami d’jouvence

Avant que les stages territoriaux n’occupent ses étés, Jacques Monclar affaire à Montagnac un spirituel de quantité, du même âge que lui : Thierry Vidal. « On jouait souvent aux boules ensemble, puis nous sous sommes retrouvés au Cap au début des années 70, quand son papa a ouvert L’Agathé Tyché, dont mon père était l’un des “citoyens” !  »

Une affection ravivée depuis qu’il revient encore habituellement à Agde où, du « Comptoir des Perles » au « Bistrot de la Madragde », du « Voilis » au « Can Pablo », il démembrement délibérément un cantine ou un bref rasade de rosé à l’moment de l’apéro, privilège distant de l’ballottement parisienne et des revues de stat’de la NBA. Et si la terrier n’est pas mieux derrière lendemain, Jacques Monclar ne se prive pas de exécuter du bon vieillesse sur les bords de la Méditerranée. Incognito et salutaire de l’participer.

Plus de 200 sélections en meute de France

Jacques Monclar est procréateur de trio garçons, laquelle quelques sont pendant lequel le basket : Julien, gouverner constant de Blois, Benjamin, sportif d’Antibes et Clément, nés de son adjonction pile Laurence Lebeau, demi-finaliste aux JO de Moscou, sur 100 m haies.

Il crédit alors sportif quelques titres de vainqueur de France (pile l’Asvel et Limoges), un sceau occidental pile Limoges en 1988 et 201 sélections en Bleus, pile une cotisation aux Jeux, en 1984. Il a comme aguerri Antibes, pile quelques titres territoriaux à la clé, Pau-Orthez, Limoges, le Paris Basket et Dijon.

Comments are closed.