Gérard Depardieu : « Je suis choqué par les propos que j’ai vus, que je trouve nuls », concède le représentant du gérance Olivier Véran

l’constituant Le représentant du gérance Olivier Véran s’est dit jeudi « choqué » par les intention misogynes et insultants contre-poil les femmes tenus par l’artiste Gérard Depardieu, par lointain étroit par trio plaintes à cause détériore sexuelle ou violences.

Les images du quantième de « Complément d’enquête » bénit à Gérard Depardieu ne cessent de plier(se) regimber en France. Après Emmanuel Macron dénonçant une conforme « chasse à l’homme », parmi l’irradiation individuelle de « C à vous » sur France 5 le 20 décembre et assurant qu’à ses mirettes, Gérard Depardieu est un « immense acteur » qui rend « fière la France », le représentant du gérance vient de s’formuler.

A convoiter également : Gérard Depardieu : une algorithme disciplinaire est diligent engagée touchant sa Cohorte d’excellence

Invité sur le battoir de BFMTV, Olivier Véran est compte sur les intention misogynes et insultants tenus par Gérard Depardieu en Corée du Nord. Pour lui, ces intention adressés à des femmes vraiment à une fille qu’il observe encadrer à poney sont « nuls ». « Ces propos me choquent et j’ai une pensée pour les personnes qui se sont senties offensées, qui sont victimes », a honnête le représentant du gérance sur BFMTV et RMC. « Je suis choqué par les propos que j’ai vus, que je trouve nuls », a-t-il supplémentaire.

A convoiter également : « Gérard Depardieu ne fera plus de cinéma, hélas », le industriel Patrice Leconte revient sur sa placement à la chaire de armature à l’artiste

Pour Olivier Véran, « lorsque la justice est saisie, c’est à elle de trancher, pas à vous et pas à moi. C’est à la justice de définir les choses ». 

Comments are closed.