« Je m’attends à un bourbier », les inquiétudes de Michel Der Zakarian auparavant le concours de Coupe de France

Montpellier, collant par jeune absences, se décidé à un concours inexplicable, ce mercredi 24 janvier (18h) fronton à Freignies- Aulnoye, dancing de National 2 (4e morceau), chansonnier d’un réussite (1-0) aux détriment de Quevilly-Rouen au belvédère imitation.

« Je m’attends à un bourbier », anticipe Michel Der Zakarian auparavant la affaire mercredi (18 h) en 16e de dénouement de la Coupe de France fronton à Freignies- Aulnoye sur le position de Maubeuge. Initialement programmée chahut, sézig a été reportée en explication de l’enneigement de la herbette et des opportunité météo pour le Nord.

« Cela a dégelé et ils annoncent de la pluie aujourd’hui et demain. Le terrain va être imbibé. C’est comme ça. Si la FFF valide que l’on peut jouer sur un terrain comme ça… De toute façon, on a joué des matchs comme ça à mon époque… » assure lourd de passivité Der Zak, lundi donc de la conseil de vivacité. « Et la tempête arrive, alors que ce stade n’est pas abrité » expresse t-il.

« Il faut un bon mental »

C’est dans ça. C’est la Coupe de France, c’est une plongement pour le monde prétendant. Der Zak attend correctement que son fortifié exprime le degré d’un dancing de Ligue 1. « Il faut un bon mental, il faut avoir envie de combattre le temps, le terrain, et l’adversaire. Il faut les respecter et montrer que l’on est plus fort qu’eux. Que l’on est en capacité de marquer des buts et les mettre au fond », met-il en surveillance, sachant que son agression est au banlieue de la saindoux sèche depuis le entourage de l’arrière-saison.

L’entraîneur montpelliérain s’craintive exclusivement du discréditant de lésion contre un efficace davantage une coup étonnamment collant. « Ma seule crainte est d’avoir des joueurs blessés. Paris avait peur que ces joueurs se blessent mails il a joué sur un billard (à Orléans Ndlr). Nous, on ne jouera pas sur billard. C’est le foot ».

Neuf absents

Outre les six joueurs : Kouyaté, Sacko, Sylla, Tchato, Bertaud, et Tamari, retenus à la Coupe d’Afrique et d’Asie des nations jusqu’au 11 février, Der Zak sera contenu du apôtre axial Christopher Jullien et du entourage défensif Joris Chotard, suspendus contre un concours. Et, l’une des un couple de recrues : Tanguy Coulibaly, étincelé à l’appuie ouverte à Brest (2-0) le 14 janvier, a repris l’exemple personnalisé, toutefois n’est pas disposé.

Der Zak doit réparer une coup davantage une plaidoyer qui bénéficie du exfiltration conjugué des un couple de horizontaux gauches : Théo Sainte-Luce (jointure) et Lucas Mincarelli (conducteur), rétablis de à elles sévices respectives. Face la contumace de défenseurs centraux, il pourrait réapparaître à une plaidoyer à quatre « Je ne vais pas vous dévoiler comment on va jouer » fouille t-il.

« Pas au courant » contre Estève

Le Suisse Becir Omeragic, qui a récupéré de sa gastro-entérite, et Maxime Estève seront les un couple de seuls défenseurs axiaux de travail. L’international Espoir ambiance t-il toute sa haut à ce belvédère de Coupe de France au occurrence où le mercato (1-31 janvier) le rattrape ?

Selon l’Equipe, Burnley, dancing mal classé de Premier League, s’apprête à entreprendre une proposition à Montpellier contre le abstinence apôtre (21 ans), lié jusqu’en 2025. « Je ne suis pas au courant » assure Der Zak, pas épargné par les bourbiers en cet hibernation.

Comments are closed.