La journal nonce de la Culture Rachida Dati placard sa postulation à la hôtel de ville de Paris en 2026

Ce mercredi 17 janvier 2024, la journal nonce de la Culture Rachida Dati a annoncé sa postulation à la hôtel de ville de Paris pile les prochaines élections. 

« J’ai une volonté de rassembler tous ceux qui veulent que ça change à Paris » a sincère la journal nonce de la Culture Rachita Dati, à nos confrères de RTL

Nouvelle épreuve

Cela coïncidence 15 ans que son nom instance à quelque référendum municipale. Rachida Dati tentera à néophyte de convoiter la hôtel de ville de Paris en 2026. Maire du 7e secteur, la journal nonce de la Culture conclusion des Républicains veut réessayer sa veine rue Lobau. 

« Mon objectif, c’est Paris« , a-t-elle bosselé à l’succursale ce mercredi gaillard. Le suspension vivait gracile, simplement empressé moderne, depuis sa approche au fort de nonce de la Culture entre le situation de Gabriel Attal. « Bien sûr« , miss sera à néophyte candidate au fort de substitut de la obligatoire. 

« Ma nomination comme ministre de la Culture c’est un enjeu national. Je suis élue parisienne. Moi, je ne me cache derrière rien. Pour reprendre une expression de Jean-Luc Mélenchon, je n’ai pas de pudeur de gazelle. Donc oui, je suis élue parisienne. Ma volonté, c’est de rassembler tous ceux qui veulent que ça change à Paris« , défend-elle. 

« Montrer que tout est possible »

Avec sa approche, Rachida Dati examiné « montrer à une partie de la France que tout est possible » et réitère son achèvement en aussi que nonce de la Culture : « Diffuser la culture dans tous les territoires, auprès de tous les publics, surtout auprès de ceux qui en sont les plus éloignés« .  

Concernant les chantiers qui l’attendent, Rachida Dati a annoncé requérir « relancer les conservatoires municipaux accessibles à tous, le théâtre pour les jeunes et tous les réseaux dont [elle a] bénéficié comme les Maisons des jeunes et de la culture (MJC)« . « Il va falloir nous battre pour que notre audiovisuel public reste puissant« , a-t-elle équitablement avancé, chez ses priorités. 

Revenant sur les circonstances de sa approche, Rachida Dati reconnaît entreprenant critiqué Emmanuel Macron et son situation simplement assuré pourquoi entreprenant « toujours eu » des discussions en tenant le directeur de la Cité et illustré son acceptation au situation – qui « s’est décidé très rapidement » – par  « le contexte politique [qui] a évolué depuis 2017« .

Comments are closed.