Le PRG 65 soutient les agriculteurs

l’édifiant Le PRG 65 apporte à cause un reçu de afflux son soutènement aux agriculteurs et au monde paysan. 

« À l’instar de nos instances nationales, qui soutiennent l’agriculture française et son modèle de polyculture élevage de qualité, la fédération du Parti Radical de Gauche des Hautes-Pyrénées tient à réaffirmer son soutien au mouvement des agriculteurs. Leur cause est juste et simple : pouvoir vivre dignement de leur métier, ne pas être en permanence confronté aux rouages administratifs et légaux changeants et ne pas être victimes d’une concurrence déloyale que les accords de libre-échange internationaux favorisent.
Ce malaise profond n’est pas né d’hier, et, conscients des problématiques de nos producteurs, nos élus nationaux, départementaux, nos maires et nos militants (dont certains sont agriculteurs) ont travaillé sur ces thématiques. Une motion proposée par nos élus portant sur l’urgence d’aider les éleveurs confrontés à la Maladie Hémorragique Epizootique (MHE) a ainsi été votée en Conseil départemental des Hautes-Pyrénées le 8 décembre dernier. Une résolution sénatoriale portant sur les accords avec le Mercosur a quant à elle été votée à l’unanimité au Sénat le 16 janvier 2024 demandant l’instauration, entre autres, de mesures miroirs pour lutter contre la concurrence déloyale.
Notre fédération départementale appelle l’ensemble des décideurs nationaux et locaux à comprendre la colère du monde agricole et à y répondre rapidement et équitablement. Notre pays est fier de ses agricultrices et agriculteurs qui chaque jour travaillent la terre, nourrissent leurs élevages et entretiennent notre patrimoine naturel en conscience, soucieux du bien-être des bêtes, de l’environnement et de la qualité de leurs produits. Comme le rappelle notre président national Guillaume Lacroix : « la défense du modèle agricole français est essentielle si nous voulons nourrir durablement et sainement nos enfants. »
Alors que la majorité présidentielle votait en décembre dernier un projet de loi de Finances qui aggravait davantage encore la situation (taxation du GNR…), le Premier ministre Gabriel ATTAL semble enfin prendre la mesure de l’injustice qui pèse sur le monde agricole. La fédération PRG des Hautes-Pyrénées lui demande de poursuivre son écoute et d’accéder aux demandes légitimes de nos agriculteurs. »

Comments are closed.