Retour au parc revers le procureur de Codognan antérieurement de refluer incessamment aux sociétés

Victime d’un infortune de chariot, Philippe Gras avait été hospitalisé pénétré Noël et le Premier de l’An.

C’est, accord par ses parents descendus de Formiguères (66) que Philippe Gras, procureur de Codognan et directeur de Rhony-Vistre-Vidourles, a, derrière 10 jours d’hospitalisation en diététique intensifs au CHU Carémeau revers une clavicule et 7 côtes cassées encore une aliénation de narration, regagné ses abri vendredi 5 janvier occasionnellement.

On se souvient que, le avenir de Noël, celui-ci qui, amoureux de chevaux participe obstinément aux championnats de France expert de coopération d’harnais, avait été désarçonné de sa calèche par son encore ramadan Cob Normande de 6 ans, Inka, qu’il allait amener.

Une kermesse des voeux reportée

« Là, j’ai rongé mon frein, mais j’ai été entouré d’une équipe soignante gentille, très professionnelle et dévouée », respect le initial conseiller municipal qui reconnaît tenir eu « beaucoup de messages de sympathie et de soutien, ce qui fait toujours chaud au cœur. Pour mes responsabilités, mes adjoints ont très bien assuré à la mairie de Codognan ainsi que Thierry Agniel, premier vice-président à Rhony-Vistre-Vidourle, ainsi que les fonctionnaires. » 

Toujours contre conscient et cinématique, il respect tel quel qu’il va « reprendre dès la semaine prochaine car il faut visser les boulons et régler les derniers détails de certains dossiers urgents ». S’il assurera sa kermesse de vœux à la race le 25 janvier (18 h 30), qui avait dû personne reportée en excuse de son infortune, « en revanche, je vais m’abstenir de participer aux différentes autres cérémonies prévues au protocole ». 

Comments are closed.