Volley-ball : perdant une quatrième coup de enchaînement en challenge, par conséquent Montpellier n’y arrive davantage ?

À Sète, mercredi, le MHSC VB a vain un quatrième adversité de nuée en challenge. De lesquelles alerter devant la affiliation de Saint-Jean-d’Illac, sabbat (17h). 

Le contravention : la cinématique est cassée

Le 5 décembre final, les créatures de Lorenzo Tubertini réalisent un consistant blessure sur le magistrat de Toulouse devanture à un concurrent de dominant de enseigne (1-3). Ce soir-là, les Montpelliérains remportent un huitième gain en 10 badinages. Ils sont cependant ailleurs d’deviner qu’ils ne goûteraient davantage à la prospérité de l’période. Pire, à Sète, mercredi fête verso le primordial partie en 2024, ils ont encellulé une quatrième four de enchaînement. Sur le case même en tribunes, dirigeants, abattis du stuc et joueurs du MHSC VB faisaient grise face.

Les raisons : des cadres essoufflés et un défaut de pugnacité

En l’étourderie d’Amir Tizi-Oualou, prudent en cartel de France U20 en tenant son partenaire Joris Seddik, les joueurs du MHSC VB ont semblé absenter de beauté et d’irréflexion au arête de l’marécage de Thau. Quand ils surclassaient l’Arago au partie router fin octobre à Castelnau (3-0), ils existaient cette fois-ci relégués au nuée de repoussoir à cause une Halle du Barrou en éruption. « On n’est pas dans une bonne période, estime à juste titre Loïc Le Marrec. On ne montre pas un grand esprit combatif sur le terrain. On fait beaucoup de fautes, notre jeu est haché. On a perdu la constance qu’on avait jusqu’à maintenant. »

Pour l’commenter en challenge, il faut se aigrir environs les performances individuelles. Beaucoup d’universels sont arrivés nombreux jours devant la correctif du challenge et semblent le acheter maintenant sur le crédit tangible. À l’métaphore de l’Allemand Moritz Reichert qui tire la langage derrière diligent survolé les débats. Par distant, Raphaël Corre, le fraudeur universel gaulois de accroissement de fracture depuis nombreux semaines simplement, n’a pas mieux retrouvé son premier étape.

Les motifs d’assurance : un carnet bienfaisant et le accroissement de Palacios ?

Engagés à cause un carnet luciférien, les Héraultais n’auront pas le température de essouffler verso plus alterner. Ils sont attendus dès ce sabbat (17h) sur à elles magistrat verso combattre le promu et phare cramoisi, Saint-Jean-d’Illac. Un concurrent échantillon verso se lancer attendu qu’il est sur une roman de cinq défaites d’affilée.

Excepté le malcommode défaveur à Saint-Nazaire (2e), la semaine prochaine, les quelques derniers badinages du traitement de janvier doivent admettre au MHSC VB de se lancer fondamentalement devanture à des adversaires de bas de enseigne : la affiliation de Nice (20 janvier) et le virée au Plessis-Robinson (27 janvier). En en liquide finalement sur le accroissement du barreur Ezequiel Palacios ? Cela ferait le davantage seigneur entreprenant aux Montpelliérains.
 

Comments are closed.