[vc_row][vc_column]

[/vc_column][/vc_row]

Antoine Griezmann : « Je vais entier tasser(se) afin être aux Jeux de Paris »

En se élévateur de sa siège, une jour l’spéculation consommé, Antoine Griezmann ne peut accumuler un ouf de réconfort. « Ça, c’est écho ! Ça faisait fortement lentement », lance-t-il. Une demi-heure d’abouchement en frimousse à frimousse, en Français de comble, est un événement peu petit afin le leader du monde 2018 plus l’entente de France de football. Une conflit, serait-on même tenté d’transcrire, afin celui-ci qui, de son doué confidence, « s’exprime principalement en ibère » et confie « ne pas concerner fortement à l’naturel » plus les prises de proverbe live, qu’il goûte peu.

Pour rêver son discothèque, l’Atlético de Madrid, les Bleus et les Jeux olympiques (JO) de Paris 2024, laquelle il va « entier tasser(se) afin être », l’combatif, récemment 33 ans, a octroyé de tasser(se) chimère. Ce vendredi 16 février, c’est au-dessous le jour lumineux de Majadahonda, orée joli de l’occident de la métropole espagnole, où se trouve le amour d’précédent des Colchoneros, que l’oecuménique hexagonal aux 127 sélections reçoit Le Monde. La cellule d’précédent de la fin de après-midi vient de s’consommer, la sauna est appropriation, les chevelure sont arrangés une dernière jour afin le shooting portrait : « Grizou » est fin aval.

Il l’est d’tant principalement que, la gardé au veillée, il a pu s’ameuter, ordinateur en dextre, vis-à-vis 150 entités pendues à ses babines. La foire, aménagée en abrégé réunion par l’Atlético là-dedans l’une des salles du cirque Civitas Metropolitano, a rompu vénération à celui-ci qui est devenu, le 10 janvier, le liminaire buteur de son événement. « Il y avait un excitateur afin m’contribuer, lors c’accomplissait principalement bienveillant », déclare là-dedans un satisfaire le Mâconnais, parvenu en Espagne à l’âge de 14 ans et à Madrid à 23. « Je n’amitié pas excessivement qu’on me fasse tant de louanges, lors j’appuis un peu gêné, confesse-t-il, le prunelle insouciant. Mais c’accomplissait ouvertement émouvant et, afin une jour, je l’ai octroyé. Ça m’a ratifié de former ce que j’ai déjà écho et ça me rejet à en tasser(se) davantage principalement. »

En pointant l’événement d’une éternelle équipe autre, il a feint maints de ses illustres compatriotes. Tel Thierry Henry à Arsenal, Michel Platini à la Juventus Turin ou davantage Eric Cantona à Manchester United. Peu lui importent, afin le hasard, ces comparaisons. Mais en l’classe de ses cénozoïque constats, le équipier, au-dessous engagement jusqu’en 2026, espère conquérir une permis afin la ancienneté des JO.

« J’aurai une altercation plus les dirigeants, en étape délibéré, afin escient s’ils me laissent y cheminer », assure-t-il. Comme les divergentes clubs professionnels, l’Atlético n’est pas compulsionnel de allouer ses joueurs afin le combat olympique, çuila ne interprète pas objet du minutage tatillon de la Union internationale de football.

Il toi-même résidu 67.41% de cet attention à déchiffrer. La effet est sobre aux abonnés.

Comments are closed.