Football étasunien : Lucas Niang, un Franco-Ivoirien au Super Bowl

Premier Français de l’Histoire à affairé remporté l’an nouveau le Super Bowl en compagnie de son brigade des Chiefs de Kansas City, Lucas Niang pourrait pendre. Dimanche, il prendra fraction à une récit dénouement de la National Football League étasunienne, cette jour facette aux 49ers de San Francisco. Inconnu de ce côté de l’Atlantique, il est mais fortement hautain de ses avant-goûts française et ivoirienne.

Publié le :

4 mn

Publicité

Il est le reculé ludique de la NFL, le compétition de football étasunien, à planter ce guidon sur son turban. Depuis que la entente a crédibilisé les joueurs à arborer à elles avant-goûts, le Français Lucas Niang a privilégié de fonder côte à côte la armoiries étoilée et la armoiries gaulois.

Dimanche 11 février, le guidon bleu-blanc-rouge sera propre sur le emplacement du Super Bowl. Pour la auxiliaire cycle consécutive, ce ludique né aux Relevés-Unis, d’un verbe gaulois et d’une femme ivoirienne, va coopérer à l’un des comme grands actualité sportifs de la terre. Son brigade des Chiefs de Kansas City, déjà vainqueuse l’an nouveau, se intentionnel à oser, à Las Vegas, les 49ers de San Francisco.

« J’ai bien mon passeport ! »

La assistance d’un « Frenchy » au éperon du football étasunien est un bravoure. La dernière et exclusive seing d’un Français en NFL remonte originellement des années 1990 en compagnie de Richard Tardits, un Basque qui avait porté les gonfanon des Patriots de la Nouvelle-Angleterre. Même s’il n’a oncques réel en France, Lucas Niang revendique ses avant-goûts. « J’ai bien mon passeport ! », clame-t-il pendant lequel les pages du reçu L’Atelier qui lui a fondé un visage jeudi 8 février. « Ma maman est venue faire ses études en France depuis la Côte d’Ivoire, où toute une partie de ma famille, côté maternel, habite encore. Mon père, lui, a grandi en France. »

Né il y a 25 ans à New York, Lucas Niang a alors habité un duo de ans en Suisse, ci-devant que ses parents ne reviennent s’affermir aux Relevés-Unis, pendant lequel le Connecticut. Malgré la distinction, il parle sûrement le gaulois. Il a passé complets ses étés pendant lequel l’Hexagone. « J’allais à Marseille, à Lille aussi, en fonction de là où habitaient les gens de ma famille. On bougeait pas mal, on allait voir ma grand-mère, nos oncles et tantes, mes cousins », décrit-il, ci-devant d’plaire un condamnable vers « les crêpes » et « les croque-monsieur ».

Un assurance du football étasunien

Même s’il poster des goûts propre gaulois, c’est vers un divertissement propre étasunien que le coût fils se passionne. Après affairé pratiqué le tennis et le basket, il se incident établir au école en facétieux au football étasunien. Plusieurs universités sont sur les rangs vers le enrôler. Il opte bref vers la Texas Christian University (TCU).

Positionné en parti au retranchement de plaqueur violent, il a vers tâche de réfugier le quarterback, le commandant à badiner de l’brigade. Très errant auprès son dimension sauvé dimension (1 m 98 vers 154 kilos), Lucas Niang incident les adorables jours de son brigade étudiant.

Malheureusement, le coût ludique est incessamment rattrapé par des brutalités. Alors qu’il incident compétition des grands espoirs de la draft 2020, une expédition à la flanc freine son escalade. Il n’est bref cité qu’au tierce succession pardon 96e dilemme par les Chiefs de Kansas City. La épizootie de Covid-19 l’empêche par écarté de manne sa inauguration hors de saison dans les professionnels.

En 2021, le chiffre 77 enchaîne en compagnie de de nouvelles brutalités à l’aide, aux côtes, ensuite au nerf. Lucas Niang s’suspendu et revient sur le emplacement. Il ne incident pas compétition des titulaires de l’brigade exclusivement il défenseur simultanément même la candeur à acquérir, il y a un an, le Super Bowl malgré les Eagles de Philadelphie au terminaison de la hors de saison 2022. Il devient lors le intégrité préliminaire Français à enlever un cartouche NFL.

Cette cycle, son congrégation ne lui a pas joué de importun succession. Il a pu coopérer à 14 discussion sur 17 et sera sur le emplacement vers la dénouement de dimanche aux côtés des un duo de stars de l’brigade, le quarterback Patrick Mahomes et le percepteur Travis Kelce, tourtereau de la chansonnière Taylor Swift. « Vive la France ! », avait-il hurlé de aise l’an nouveau ensuite la domination des Chiefs. En cas de aggravation, Lucas Niang rentrera davantage un peu comme pendant lequel l’Histoire.

Comments are closed.