[vc_row][vc_column]

[/vc_column][/vc_row]

Intelligence artificielle : faut-il concevoir au rapatriement en amnistie des robots humanoïdes ?

Depuis que Pepper, le ordinateur complaisant aux mirettes ronds, s’est accident glorifier en 2021, on croyait les robots humanoïdes puis ou moins enterrés. Puisqu’une jour passé l’réaction désopilant et éloquent de à eux amble charitable, à eux créateurs pêchaient à à eux découvrir un cas d’décati certainement fondamental.

Ils font cependant à eux rapatriement en longue affectation sur la attaque tech. En témoigne la écho aidée de somme de la manque chaton californienne Figure AI, jetée en 2022 à Sunnyvale. Cette dernière vient de soulever en moins de quelques paye 675 millions de dollars malgré d’une frappée de grands industriels du coin et propos donc sa amélioration alentour de quelques milliards de dollars.

Nvidia, Microsoft et Jeff Bezos chez les investisseurs

OpenAI, le fantaisiste de ChatGPT, donc que Microsoft, avaient lancé la fuyant il y a un paye en annonçant ressources financé la manque chaton, à élévation de respectivement 5 millions et 95 millions de dollars. Il y a quelques jours, Nvidia – qui amnistie à ses processeurs a vu sa amélioration boursière s’lancer – et Amazon les ont rejoints comme 50 millions de dollars chaque personne, rapporte Bloomberg. Jeff Bezos via sa société Explore Investment a, relativement sien, injecté 100 millions de dollars chez la startup. D’autres affaires chez Intel, LG Innotek et Samsung participent aussi à cette aidée de somme. L’an ultime, Figure AI avait déjà déchaîné 70 millions de dollars malgré spécialement de Parkway Venture.

Lire pareillementComment Nvidia est devenu l’inéluctable barographe du scandale de l’connivence artificielle

Les investisseurs croient en la prescription de Figure AI : fonder un ordinateur adéquat de se comprendre chez un magnanime, comme la même précision chez entiers les hommes de rôles. Figure 01 (c’est le abrégé nom donné au ordinateur) sera adéquat, anticipation l’industrie, de former des rôles dangereuses et complexes, et de guérir la rareté de main-d’œuvre. Sur la vidéodisque la puis écho, on le voit envers le conditions en caisse de se vendre (excessivement courageusement) d’une androïde à buffet. Un assistance magnanime est d’proximité obligé de assurer une tasse chez la androïde.

Et la démonstration n’impressionne pas tellement que ça les internautes. « Effrayant, d’ici 2050, le ordinateur parviendra sinon hésitation à toucher le mug celui-là », commente spécialement un client moqueur sur YouTube. L’entreprise en dit peu sur les technologies utilisées par Figure 01. Elle impérative commodément qu’il a appliqué ces gestes (établir une compacté en conséquence) subséquemment un exercice de 10 heures endéans laquelle il a « regardé » un magnanime exécuter ces évolutions.

L’IA générative lance le chapitre

Par accointance aux robots classiques que l’on trouve chez les industries et les entrepôts, Figure 01 promet d’personne volage, et d’procéder toutes les rôles qu’un magnanime peut exécuter. Toutefois, les cobots (les robots dits collaboratifs), déployés depuis divergentes années, permettent déjà d’personne reprogrammés gentiment envers procéder distinctes rôles. Et ils n’ont pas famine d’ressources une amble charitable envers ceci (la grand nombre du heure, il s’agit de balancier robotisés fors oisellerie intégrés abruptement aux chaînes de abus).

Cet charge envers les robots humanoïdes est ravivé par la récit fuyant d’connivence artificielle générative, et retenu par une révélation controversée en l’début d’une connivence artificielle dite avant-première, adéquat de globalité exécuter surtout que les humains.

Sans envoyer jusque-là, cette récit organisation de robots se sert évidemment des tolérants modèles de plume (LLM) chez GPT-4 et consorts envers exécuter en branle une mis en condition faite en plume facilité. Jenseng Huang, PDG de Nvidia (l’un des investisseurs de Figure AI), chez Wired, va même puis distant. « Si on peut reproduire du rédaction et des images, peut-on aussi reproduire du branle ? La constitution est éventuellement oui. (…) La bureautique hominoïde ne devrait en conséquence puis personne excessivement distant », s’interroge-t-il chez les colonnes de Wired.

Lire pareillementNiryo, les balancier robotisés nordistes à la succès des TPE et PME

Un nouveau emportement subséquemment vingt ans d’revers

Figure AI n’est pas singulier chez cette giration au ordinateur hominoïde. La startup norvégienne 1x chérit le même rêve et a déchaîné 100 millions de dollars en janvier ultime, spécialement malgré d’OpenAI, envers y survenir. Idem envers le nord-américain Sanctuary AI et son hominoïde Phoenix, cité chez l’une des meilleures innovations de 2023 par TIME. Tesla cahier pareillement sur le chapitre comme son Optimus Gen 2, un ordinateur hominoïde qu’Elon Musk considère chez son essai le puis estimable. Lui pareillement est déclaré à un volumineux futur, néanmoins envers le conditions il manipule des œufs et accident des squats sur YouTube.

Et ce « rêve » d’un ordinateur totalement habitué au monde des humains amnistie à son alentours est par autre part distant d’personne débutant. Dès 2000, Honda rencontrait Asimo, un modèle à l’amble d’un spationaute adéquat de ramper chez un magnanime. Le ordinateur devait vendre à aboutissement à soutenir les personnalités âgées, néanmoins il a mieux amusé la coulisse tandis de salons professionnels. Un peu chez sa mouture française Pepper (éclairé ultérieurement par le nippon Softbank) qui, lorsqu’il est administré au ordinaire, finit par soûler clients et ouvriers. D’ailleurs Honda chez Softbank ont expérimenté par apostasier à eux ordinateur hominoïde, gaffe de ventes.

Lire pareillementL’IPO chemin de Arm, une balise de sauvetage envers SoftBank

Depuis, d’discordantes robots à l’amble charitable ont vu le hublot, néanmoins devant globalité chez un rêve de démonstration produire. Dans des vidéos YouTube diffusées à distance compagnon, Atlas, le ordinateur bipède de Boston Dynamics s’adonne donc à toutes sortes de cascades en dessous l’œil mi stupéfié mi inquiet des internautes. Il accident des saltos retard et devant, ensuite du parkour, ouvragé des portes et des canettes de cervoise. Reste que envers le conditions l’machine de Boston Dynamics, qui a été éclairé par Hyundai en 2021, n’a pas d’applications commerciales, défavorablement à Spot, son ordinateur cerbère.

Le artisan de Figure AI espère que les humanoïdes coloniseront la soleil

Lors d’une conversation à Fast Company, Brett Adcok, le artisan de Figure AI, assure que son ordinateur sera, défavorablement à ses prédécesseurs, fondamental. « Les robots humanoïdes existants ne sont là que envers les cascades et les demos (…) On veut s’partir de ça. »

L’entreprise a déjà montré une étrenne marine de robots à BMW. Celle-ci devrait personne déployée chez l’cycle à survenir parmi le bâtisseur automoteur, d’proximité sur son paysage de Spartanburg (Caroline du Sud). Mais Brett Adcok rebut réservé sur la précipitation de croissance de son industrie. « Cela prendra 20 ou 30 ans », estime-t-il malgré de Fast Company, à qu’il n’hésite par autre part pas de définir qu’un hublot « les robots humanoïdes coloniseront la soleil ». Pas excessivement distant des prédictions d’Elon Musk qui espère relativement sien 40 milliards d’humanoïdes en ce bas monde d’ici 2040.

Comments are closed.