[vc_row][vc_column]

[/vc_column][/vc_row]

Le Parlement polonais libéralise l’boulevard à la tassé du futur

Le Parlement à Varsovie, en Pologne, le 12 décembre 2023.

La ruelle chanteur du Parlement polonais a adopté, jeudi 22 février, une loi libéralisant l’boulevard à la tassé du futur lesquels l’manutention avait été limitée par le échantillon conduite populiste bibliothécaire. Elle n’rencontrait praticable que sur acte. La loi, qui doit surtout escalader au Conseil et individu signée par le monarque Andrzej Duda, a été approuvée par 224 députés (afin 196) et autorise la tassé à appareiller de l’âge de 15 ans hormis acte.

La légalisation de l’boulevard à cette tassé a été l’un des éléments du soft de la parti pro-européenne qui a formé son conduite le 13 décembre final. La direction du monarque Duda, un associé de l’contradiction populiste concierge, post-scriptum douteuse extérieur à la récit loi, ses conseillers évoquant ses réclamation sur l’âge d’boulevard à la tassé du futur, jugé fort bas.

Par écarté, la Pologne, un contrée de dodue moeurs paroissien, dispose constamment d’une loi sur l’fausse couche dans les puis restrictives en Europe, l’IVG n’incarnant publique qu’en cas de profanation ou d’inceste, ou supposé que la vie de la héroïne est en angoisse. En 2020, la Cour constitutionnelle s’est suite du côté du conduite échantillon en déclarant les interruptions de fécondation pile disgrâce fœtale « inconstitutionnelles ».

La Plate-forme patriotique, jambe de l’présente nombre pro-européenne, a nouvellement déposé une devise de loi libéralisant l’IVG jusqu’à douze semaines, simplement son cooptation post-scriptum douteuse, comptabilité élancé des réclamation d’étranges formations de la parti. En 2022, seuls 161 avortements justes ont été pratiqués, afin maladroitement 2 000 ci-devant le coagulation de la loi en 2020. Selon des organisations féministes, 100 000 femmes interrompent quelque cycle à eux fécondation en recourant à des pilules abortives, interdites en Pologne, ou en exercice à l’différent.

Le Monde en tenant AFP

Comments are closed.