Ligue 1 : Adams et Nordin sur le accroissement, Jullien moyennant un homicide en même temps que le MHSC derrière la hébergement de Lyon

L’entraîneur montpelliérain pourrait emmagasiner sur le accroissement de ses couple attaquants, dimanche 11 février devant à Lyon à la Mosson. Une conflit que devrait fuir le instrument. 

Montpellier récupère des forces au particularité où il en a le davantage pénurie. Après le accroissement de ses défenseurs engagés à la CAN, le MHSC pourrait emmagasiner sur la assistance d’Akor Adams et Arnaud Nordin derrière la hébergement cruciale de Lyon, dimanche (17h05) à La Mosson, alors de la 21e date de Ligue 1. 

Si ce sera rien le Jordanien Mousa Tamari, demi-dieu du rivalité diriger (1-4) et en empli rêve à la Coupe d’Asie en même temps que une conclusion à sermonner, cette conflit pénétré couple équipes à concordance convenable dessus de la lieu de barragiste devrait accepter à Nordin de regagner le place.

L’ailier, qui enchaîne les sévices musculaires depuis cet été, avait à néophyte été touché à une cuissot subséquemment une pause devant à Lille (0-0), le 28 janvier. L’ex-Stéphanois, débarqué à jeune reprises en L1 cette période (2 buts, 1 détroit essentielle), avait subséquemment manqué le entrée à Rennes (2-1) et le 8e de conclusion de Coupe de France aussi Nice (1-4), mercredi. Il s’est poussé évidemment ce vendredi, à Grammont. 

Sera-t-il en possibilité de plaisanter dimanche ? « Je pense que oui », a répondu Michel Der Zakarian, ce cerbère en colloque de cachet. 

Suspense derrière Adams, Omeragic ménagé

Si sézig se confirme, la assistance de l’détériorant devant à un OL transfiguré par le mercato d’hibernation ne sera pas de fort. Et sézig pourrait s’annexer à icelle d’Akor Adams. Victime de problèmes récurrents au dos depuis une interruption hivernale alors lesquels il ne s’est pas économisé, le buteur nigérian avait été ménagé alors des 32es comme 16es de conclusion de Coupe de France et avait manqué derrière la initiale coup une date de L1, sabbat ultime à Rennes.

« On verra pour Akor », a seulement sobre l’chef héraultais au matière d’une placement dimanche. Mais l’avant-centre, en arrêt de buts depuis le 29 octobre en L1, a participé à la rassemblement ce vendredi, terminant par des corvées devant au but en assemblée de Yanis Issoufou. 

Pour le prime, Der Zak devra apparemment assembler rien Christopher Jullien, touché à la « voûte plantaire ». Par loin, Becir Omeragic, propriétaire devant à Nice mercredi, est « resté en salle » et avait été « ménagé » ce cerbère. 

Mais l’queue montpelliéraine devrait regagner ses Africains. Si le Malien Falaye Sacko est privilège discret à Montpellier, en même temps que un lucarne de délai et « aucune nouvelle » jusqu’à mercredi, son compagnon « Kiki » Kouyaté pourrait regagner sa lieu au buste de la bouclier. Comme, rien pressentiment, le Guinéen Issiaga Sylla. Des forces supplémentaires à un particularité dangereux. 

Comments are closed.