PSG : une localité de Seine-Saint-Denis se propose derrière arroser le changer académie du canne parisien

La localité estimé d’Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) s’est proposée mardi derrière arroser sur une assolement le changer académie du Paris Saint-Germain, lequel le directeur a fraîchement annoncé le désir de absenter le Parc des Princes.

Cette sommaire à émancipation LR a attaqué un attente de restauration concentrique spécialement les friches industrielles d’une originelle école PSA, fermée en 2014.

« Le maire Bruno Beschizza a répondu favorablement à l’appel de la Région Ile-de-France et propose la ville d’Aulnay-sous-Bois pour accueillir le futur stade de football du Paris Saint-Germain au sein du projet d’aménagement Val Francilia », cryptogramme la localité à cause un récépissé.

A déchiffrer pour : « Nous n’accepterons pas que notre club et notre stade soient sacrifiés » : les ultras du PSG refusent de absenter le Parc des Princes

Le PSG est attaqué jusqu’à fin 2043 verso la hôtel de ville de Paris, possédant du Parc des Princes, via un leasing de trente ans. Le canne considère que l’disposition du académie est dominatrice derrière prescrire à apanage son attente d’majoration à 60 000 endroits, moyennant alentour 48 000 retenant. Mais il se heurte au négativisme de la localité.

« C’est fini maintenant, on veut bouger du Parc« 

La bourgmestre Anne Hidalgo (PS) a fermé la disposé dès janvier 2023 en annonçant que le Parc « ne sera(it) pas vendu ». Sa avertissement a été réaffirmée originellement du paye par le Conseil de Paris. « C’est fini maintenant, on veut bouger du Parc« , a répliqué paire jours avec tard le directeur du PSG, Nasser Al-Khelaïfi.

Dans un abouchement conclu vendredi terminal au habituel Le Parisien, la présidente de la préfecture, Valérie Pécresse (LR), a boutonné sommer épauler le canne à « trouver un nouveau stade » derrière ne pas « laisser le PSG dans l’impasse », évoquant un appel « exhaustif ».

Proche des aéroports et de singulières autoroutes

Le bourgmestre LR d’Aulnay-sous-Bois a recommandé sa localité également univers d’maternité du canne parisien. Sa sommaire a lancé un long attente d’règlement ouaille Val Francilia qui mêle activités, origines de apprentissage, logements, équipements publics et espaces verts.

« Ce projet d’aménagement offre plus de 50 hectares “prêt-à-l’emploi » derrière le récent académie qui permettra le bouleversement inné de terres retenant artificialisées », détaille la ville, qui mentionne aussi « l’hasard de agrandir un seigneur attachement de apprentissage et de redéployer l’enchère aubergiste du nord-est parisien, contribuant au rééquilibrage entrevu en Île-de-France ».

A déchiffrer pour : « Affaire du Parc des Princes » : le directeur du PSG Nasser Al-Khelaifi à limite de force, Anne Hidalgo insultée en tribunes

Outre la conformité verso l’terminal Roissy-Charles de Gaulle et celui-là d’industries du Bourget, le panorama est rationnel par les autoroutes A1, A3 et A104 et sera desservi par la nervure 16 du Grand Paris Express à absenter de 2026.

Comments are closed.