[vc_row][vc_column]

[/vc_column][/vc_row]

Puces électroniques : ainsi Cortus se spécialise sur l’comptoir limousine et l’navigation

Notre traditionnel est envahi d’objets digitaux et les vermine électroniques sont internationalement : ce formant militaire est vitale au bon marche des ordinateurs, des smartphones, des téléviseurs, des équipements ménagers ou de domotique, purement comme des véhicules électriques ou des avions. Durant la chômage hygiénique, la carence de semi-conducteurs avait puissamment diminué nombreux secteurs d’affairement…

En 2024, ce sont les besoins croissants de l’comptoir limousine alentour du charrette astucieux et l’inspiration alentour de l’connivence artificielle qui devraient procéder fuser la interrogation de vermine électroniques. Selon les chiffres publiés par la Semiconductor Industry Association (SIA) arrivage février, il faut s’tabler à une élévation de 13,1% des ventes mondiales de vermine en 2024. Soit un marché général qui devrait accoster les 595,3 milliards de dollars (554,03 milliards d’euros), subséquemment une fléchissement de 8,2% en 2023. Autre argus : le cabinet-conseil étasunien Gartner indique que le marché des semi-conducteurs devrait aventurer de 17% en 2024, moyennant accoster les 624 milliards de dollars. Un aggravation boosté, conformément la même discours, par la balistique de double secteurs mieux : le rechute de l’connivence artificielle, qui requiert des processeurs uniques (surtout moyennant rétorquer aux besoins des géants de la technologie qui multiplient les produits et les dettes déployant de l’IA), et l’comptoir limousine.

Lire commeSemi-conducteurs : à Davos, les Etats-Unis se défendent de procéder « un confiscation technologique » grâce à la Chine

Processeurs raide de série

Sur ce marché mondialisé à la partie active, une PME héraultaise tire son agrippé du jeu. Créée en 2005 et basée imminent de Montpellier, Cortus est une PME (dite « fabless », sous-traitant la élaboration) spécialisée là-dedans la fabrication de vermine électroniques utilisant ses propres technologies. Sur ce portion de marché ultra-stratégique, son promoteur et régisseur brigadier Duc Nguyen codicille retenu sur les chiffres : un peu alors de 100 ouvriers, purement pas d’examen sur son code d’costume, sauf une section de 65 à 70% réalisée à l’export.

Le leader, qui revendique « un génie spéciale en Europe » en substance de processeurs raide de série, « le bulbe qui rend la daphnie électronique logique », a conservé maints clients historiques (cartes bancaires, passeports ou cartes SIM) purement s’épaule sur les perspectives nouvelles du marché moyennant recycler ses acquiescement stratégiques. Il limité son cœur de débit alentour de double étais : l’comptoir limousine et l’navigation.

Lire commeCortus, cancérologue des vermine électroniques, veut redoubler de émondé d’ici double ans

Marché de modèle et marché de courage

« Il est acerbe aujourd’hui d’idolâtrer les besoins universels en volumes de vermine électroniques, purement moyennant ce qui est des véhicules intelligents, ils en ont de alors en alors pénurie (du coïncidence de la résultat des systèmes électroniques à pourtour, NDLR), en norme 800 vermine électroniques par charrette purement ça peut coudre à 1.500, souligne Duc Nguyen. C’est ainsi le arrondissement automotive est aujourd’hui l’un de nos étais, envers l’avionics. Le antécédent est un marché de grands volumes, le associé de nourrissons volumes purement un marché de courage qui les gens apporte de la célébrité. »

Dans un arrondissement pendant là-dedans l’hétérogène, Duc Nguyen codicille retenu sur le nom de ses clients : « un épais occidental là-dedans l’navigation », « des fabricants directs et des revendeurs de semi-conducteurs » moyennant l’comptoir limousine.

La PME héraultaise vise comme un inconnu axe de accroissement, un portion de marché excessivement immatriculé en termes de besoins de vermine électroniques : l’connivence artificielle.

« Lisa Su, la PDG d’AMD (auteur et placier de processeur, NDLR), évoquait en juin 2023 un marché de la daphnie IA de 150 milliards de dollars, qui pourrait coudre à 400 milliards de dollars en 2027 ! rappelle Duc Nguyen. Les commerces ont pénurie d’causer de grands modèles d’IA, alors de engranger des conjoncture et d’accepter à de fortes puissances de arrière-pensée. D’où le grâce des vermine de l’Américain Nvidia par appréciation. Et on est qu’initialement des vermine IA : à terminaison, les projections estiment ce marché à alors de 7.000 milliards de dollars !… Cortus ne veut pas se transmettre et habit comme sur les vermine IA moyennant l’comptoir limousine. C’est en courant de rechute car c’est excessivement incommode. Mais c’est un réel exploit car les gens voulons le procéder à déménager de à nous reconnue nervure dédiée à l’IA moyennant de l’analogie (progresser la conjecture, le émoluments et l’discours des conjoncture, NDLR). »

Lire commeLe compte à 7.000 milliards de dollars du ingénieur de ChatGPT Sam Altman moyennant fiabiliser les semi-conducteurs de l’IA de lendemain

Puces 5G

Outre les besoins de l’comptoir limousine et de l’connivence artificielle, la interrogation est comme tirée par le arrondissement des matchs vidéocassette, de l’IoT qui permet à des objets de signaler compris eux, ou principalement du déploiement de la 5G.

« Cortus veut broder des vermine 5G, 100% françaises, et ce pochade devrait conclure, envers un peu de arriéré, fin 2024, assure le leader. Ensuite, les gens travaillerons envers un holding de l’limousine moyennant les assimiler là-dedans les véhicules V2V ou V2X (vehicle-to-vehicle, et vehicle-to-everything, NDLR). »

Pour garder ces nouvelles orientations stratégiques, l’combat a pénurie de financements et de compétences. Le régisseur brigadier de Cortus dit méditer à une Afrique de recette. Et n’écarte pas l’principe d’une exérèse de accroissement visible « moyennant convenir alors sitôt ». Côté recrutements, il raconté un pénurie de 30 à 50 gens moyennant broder le portion limousine, « des jeunes et des population qui ont de l’épreuve ».

Lire commeSemi-conducteurs : STMicroelectronics finit là-dedans le âcre, purement entrevoit déjà une fléchissement des ventes

Chips Act : « Les petites industries du marché ne perçoivent pas un peuplier noir »

En 2024, la géopolitique mondiale et en spécifique les tensions compris les Etats-Unis et la Chine incitent de peuplé peuple à réétudier la découverte de à eux fournisseurs de vermine électroniques et une sinuosité à la liberté nationale est partie, les Etats prometteur de restreindre à eux attenance à la Chine surtout. Les Etats-Unis pendant l’Union occidentale ont rappelé de épais dépense moyennant doter le retour d’unités de floraison, chaque homme se dotant d’un Chips Act en 2022. Soit pendant 43 milliards d’euros mobilisés par l’Union occidentale moyennant accoster 20% de semi-conducteurs produits sur son lieu à perspective 2030 (grâce à moins de 10% aujourd’hui).

« Le empêchement, c’est que les petites industries du marché, pendant Cortus, ne perçoivent pas un peuplier noir de cette abrité, ce sont continuellement les mêmes grands centres qui en bénéficient, pendant STMicroelectronics, regrette Duc Nguyen. Cortus est la autonome collectivité française et occidentale à procéder article des douze fondateurs de la érection RISC-V en 2015. Elle met à compétence une nervure de matchs d’directive open envoi moyennant broder un microprocesseur et de ce fait priver nombreux quasi-monopoles, pendant ARM. Aujourd’hui, généralité le monde veut du RISC-V, y enregistré les Chinois ! L’Europe pilum lourd d’signes à projets collaboratifs sur le RISC-V purement en brigadier, ce sont les épais pendant NXP, Bosch ou Infineon qui prennent le lead, pas les petites PME. »

Cécile Chaigneau

Comments are closed.