[vc_row][vc_column]

[/vc_column][/vc_row]

Rugby connaisseur : 7e dédicace de alignement afin les espoirs de l’US L’Isle-Jourdain

l’établissant Victorieux 23 à 7 du mal classé Lavaur, les espoirs de l’US L’Isle-Jourdain ont signé ce vacance une 7e prospérité consécutive ! Opposés au Ras Coeur Toulousain, juniors et cadets sont réciproquement tombés sur encore agissant qu’eux…

Les espoirs lislois enfilent les victoires également les perles, vraiment si dimanche pour Lavaur ce n’rencontrait pas une extrêmement harmonieuse pleurnichement, miss histoire article des 7 qui constituent un vigoureusement adorable annelet qui à eux permet de contrôler à une harmonieuse 2e terrain au classification, à 1 situation croupion le chef Bagnères-de-Bigorre. Prochain émule de l’USL à cause 15 jours !

Dimanche extrême, la prospérité 23 à 7 devanture à Lavaur, qui évolue en serre-file de classification, n’a pas été des encore brillantes cependant miss est bel et travailleur là. À la libre des espoirs gersois, les copieux blessés qui ont attaqué l’physique lislois à pourriture afin la initiale jour depuis vigoureusement interminablement, aussi icelui est approvisionné. Il n’empêche que les Savistes ont aussi installé le aumône.

C’est Paris qui a orné le classement sur une sanction. Après disposer souffert donc des premières mêlées, les Lislois ont repris des étendard et Coullebaud a donné le ton en inscrivant le primordial pochade lislois. La consécution s’est notée comme des maladresses et un adorable bataille de ballons… Rosati, porté par ses avants, a mis son armé sur les charmants rails, individu que Lavaur ne réchappée l’élévation par son placier. Mais il en fallait encore afin démonter une USL qui tenait le bon borne et a clôturé la article par un pochade de Charlas. Rendez-vous présentement à cause 15 jours afin un attaque au arête.

Juniors et cadets sont tombés sur encore agissant qu’eux

Du côté du Bout jeunes, les juniors et les cadets territoriaux se déplaçaient sur la regain du Ras Cœur Toulousain, persistant chef, qui bénéficie d’un lourd collaboration comme le Stade Toulousain.

Pour ces paire réunion au cercle des villégiatures, l’USL Save comptait plein item de copieux absents.

Nonobstant, les juniors ont plein item vigoureusement travailleur résisté à l’multitude toulousaine (faillite 18 à 12), comme’ils ont mérité à amener un situation de guelte défensif qui rencontrait ailleurs d’personne gagné. Pour les cadets, réciproquement, ça n’a pas été la même mélodie et ils ont subi un lourd classement (faillite 54 à 12) devanture à cette même multitude toulousaine, ce qui n’enlève babiole à à eux scolarité.

Comments are closed.