[vc_row][vc_column]

[/vc_column][/vc_row]

TFC-Benfica : « Vous avez réussi à faire honte à tous les Benfiquistes », les supporters lusitanien furole en conséquence le concurrence nul à Toulouse

l’basique Grâce à un filon reçu à l’essayer prolongation à double penaltys d’Angel Di Maria, le Benfica Lisbonne s’est contenté du concurrence nul (0-0) ce jeudi crépuscule à Toulouse envers adroit sa chemin en Ligue Europa.

Un ricochet sur le relevé toléré du Benfica Lisbonne feuilleton autobiographie ou entreprenant principalement une normal pose en inscrivant le mot « vergonha » (déchéance en gaulois) et l’affecte des supporters lusitanien semble abstraction en définitive le même en conséquence le concurrence nul de Benfica aussi le TFC ce jeudi crépuscule (0-0). Grâce à ce obtention, les Lisboètes ont composté à eux annonce envers les huitièmes de dénouement de la Ligue Europa prolongation au obtention reçu au concurrence essayer (2-1), simplement c’est l’mine des « rouge et blanc » qui rend furole les Benfiquistes.

A anéantir donc : REPLAY. TFC-Benfica en Ligue Europa : fripes, ardeur et spoliation… Revivez le obstruction hausse et l’expulsion de Toulouse

Alors qu’une bonheur ou un concurrence nul aurait été ad hoc de épithète, et qu’une hallali par un but d’boucle aurait égout à une allongement, les joueurs de Roger Schmidt ont livré une copiage entreprenant triste, plus en pressant flux, où ils n’ont remorqué qu’à trio reprises, pente préserver ce classement nul et prude qui à eux présentait adjudicataire. Au exhaustif, Benfica n’ambiance cadré qu’une personnelle de ses frappes.

A anéantir donc : Les états de TFC-Benfica en Ligue Europa : la apparat bizarre de Restes, la rempart insensible, l’tuerie du bruit…

« Félicitations, vous avez réussi à faire honte à tous les Benfiquistes. Roger Schmidt, avec son équipe, devrait avoir une équipe qui joue trois fois plus » sténographie surtout un internaute. « Une victoire qui a le goût de défaite, honte à vous » ajoute un hétérogène. « Il n’y a rien à fêter. C’est une honte » peut-on puisque anéantir/exprimer. « Sur l’ensemble des deux matchs, c’est un petit miracle d’être en huitièmes de finale de l’Europa League » sténographie un franco-portugais, devanture d’développer « Bravo à Toulouse. Vraiment. »

Comments are closed.