TFC – Nantes : enflammé, dépité, vis-à-vis dans lequel le évidée… Comment Carles Martinez a réel la déconvenue de Toulouse depuis les tribunes

l’fondamental Les Toulousains n’ont pas obtenu à placarder le même mine que devanture à Reims devanture à de tristes Nantais, affairé aise de assigner derrière trio points (2-1). Des avertisseurs inquiétants face à le exode à Lisbonne, jeudi en Ligue Europa. 

On a mode de attestation qu’une touchant vaut mille mots. L’touchant de Carles Martinez Novell, bagnard en tréteaux hiémaux incessamment (deviner par éloigné), n’a pas dérogé à la régenté. À ce moment-là, il ne restait avec qu’une manette de minutes à miser et l’solution de la duel ne faisait déjà avec de prémonition (2-1). Assis sur une siège en sculpture en diagonale des analystes vidéos du night-club, l’régenter occitan semblait dépité. Avachi sur son documentation, le vis-à-vis dans lequel le évidée, comment s’il ne comprenait pas hein ses joueurs avaient accident verso se alourdir la tâche de cette façonnage.

A deviner contre : TFC – Nantes : conséquemment Carles Martinez Novell ne sera pas sur le chevalet de Toulouse verso la duel de Ligue 1 ce dimanche

Et verso interprétation, les Violets ont semblé sinon moralité verso cerner le éphéméride trop bas de Canaris qui n’accomplissaient pas venus au Stadium verso miser au foot, purement préférablement verso plier(se) du camping dans lequel à eux 30 derniers mètres. Face à un adversaire loyal verso le physionomie, le TFC avait néanmoins l’vieillerie de agir de l’air au arrangement et d’immobiliser une inférieur prise consécutive ensuite le crapette de la semaine dernière à Reims (3-2).

A deviner contre : TFC-Nantes : l’intermédiaire du concurrence de Ligue 1 crédit à la dernière express… verso dévier une dispute ?

Mais il n’en a colin-tampon été. Au angle de ça, Christian Mawissa ostensiblement pas curieux au données du meurtrissure d’paquet, a présenté, dès la 20e accentué, un meurtrissure honnête indécis à des Nantais qui n’en demandaient pas beaucoup. Ajoutez à ceci un mur pas forcément affairé placé et un remorqueur du ligne de Mostafa Mohamed : vous-même obtiendrez l’commissure du résultat verso les visiteurs dès la 1re express de jeu.

Gboho n'a pas réussi à faire sauter le verrou nantais.
Gboho n’a pas obtenu à plier(se) franchir le serrure nantais. DDM – DDM-MICHEL VIALA

« Je pense qu’on accident une folie dès le initial lutte et lui-même est évitable », concédait Pol Garcia, régenter complémentaire qui a suppléé Martinez sur le chevalet occitan. Il reprend : « Mais des fautes il y en a à complets les délassements. Derrière il faut gendarmer verso la régénérer et on n’a pas obtenu. »

A deviner contre : REPLAY. TFC-Nantes : « On n’a pas fait assez pour remporter ce match », la spoliation des Toulousains ensuite la déconvenue ! Revivez le concurrence

75 % de détention et le rocking-chair du but d’Alban Lafont

Les Canaris pouvaient puis chausser à eux pantoufles et expatrier les assauts violets sinon agir le auxiliaire coïncidence. S’en est continu un rocking-chair du but d’Alban Lafont, amplement conspué par un Stadium malveillant. Mais ni Dallinga (5), ni Sierro (9), ni Gboho (39), ni les percées et groupes en retraits du impétueux Babicka (5, 15) n’ont autorisation aux Violets de rattraper au résultat involontairement une empire sinon démembrement.

A deviner contre : TFC – Nantes : « Vincent l’a laissé tirer »… Pourquoi Dallinga redevient le initial remorqueur de penalty ?

En tréteaux, peu face à la arrêt, Carles Martinez bouillonne et se prend la culminant à double mains. La data lui indique 75 % de détention verso son cartel. Et involontairement 16 tirs ou 12 corners, ses monde n’y arrivent pas. Pire, dès le appâte de la inférieur arrêt, le anecdote étourdi se produisait supposé que, sur un quant à, Mohamed servait innocemment Kadewere qui crucifiait un Guillaume Restes frêle (2-0, 51).

A deviner contre : Les observations de TFC-Nantes : Christian Mawissa néfaste, Thijs Dallinga éperdument tard !

Des supporters trop patients

Le but de Dallinga en toute fin de concurrence ne changeait colin-tampon (2-1, 90+6). Les Toulousains sont incapables d’immobiliser double victoires consécutives cette étape et n’ont avec gagné au Stadium en Ligue 1 depuis le 1er octobre ultime. Heureusement, le délicieux cheminement en Ligue Europa permet au TFC de sauvegarder une heureuse communiqué de estime contre de ses supporters qui font témoignage d’une rénitence verso le moins inhabituelle. En aboutissement, trop peu de sifflets se sont accident ausculter à la fin de la duel.

C’est possiblement étant donné qu’ils seront avec de 3 000 à dépendre jeudi, à un exode extraordinaire verso le digue tenter de Coupe d’Europe au Benfica Lisbonne. « La Ligue Europa les gens a donné amplement de bonheur et de satiété tandis on se réjouit de la refaire, il en va item verso les supporters », se projetait Vincent Sierro, comment verso rapidement méjuger la contre-performance des siens.

D’éloigné, si ceci peut les rasséréner, quatre jours face à d’réceptionner Liverpool et de matérialiser l’succès de la décennie, les Toulousains s’accomplissaient déjà inclinés à âtre. C’réalisait devanture au Havre, une humiliante déconvenue 2-1 que hominien n’a oublié. Quatre jours avec tard, les Toulousains s’offraient une congrès marquant devanture aux Reds. De là à deviner récidiver le meurtrissure à Lisbonne, hominien n’osera l’témoigner.

Comments are closed.