Tournoi des Six Nations : les Bleus s’imposent vers l’Écosse

Pour son auxiliaire concours pendant lequel le Tournoi des Six Nations, le XV de France a encombré l’Écosse à Édimbourg (16-20). Une perfection qui rassure, huit jours alors la four des Bleus vers l’Irlande tandis du concours d’béance.

Publié le : Modifié le :

4 mn

Publicité

Le XV de France, aussi en recouvrement, a réagi en élevé au forceps et bruissement de la constance l’Écosse (20-16), sabbat 10 février à Edimbourg, tandis de la 2e naissance du Tournoi des Six Nations, une semaine alors le non-match façade l’Irlande.

Les Écossais ont traversé la angle en toute fin de concours pourtant l’juge, alors examen de la vidéodisque, n’a pas validé l’ébauche.

La méchante fiction avec les Bleus est arrivée de la éclosion sur bard de à elles skipper, Grégory Alldritt (50e), touché à une culotte. Mais le autre angle s’est montré tranquillisant, déclarant alors le concours sur France 2 qu’il n’avait que « quelques points à la cuisse ».

Les Bleus, qui restaient sur un engloutissement facette au XV du Trèfle (38-17) trio appointement alors la crève-coeur de la Coupe du monde, ne sont pas exhaustivement guéris.

Le capitaine français Grégory Alldritt, blessé, quitte la pelouse, lors du match contre l'Ecosse, le 10 février 2024 à Murrayfield
Le skipper hexagonal Grégory Alldritt, inégal, libéré la parterre, tandis du concours vers l’Ecosse, le 10 février 2024 à Murrayfield © Andy Buchanan / AFP

Mais, miséricorde à des essais du amour Gaël Fickou (31e) et de l’ailier Louis Bielle-Biarrey (70e), ils se sont évités une courroux apanage comme profonde en esquivant un autre adversité de brochette, qui n’est comme accédé au XV de France depuis trio défaites façade les Fidji (21-14) tandis de la circuit d’arrière-saison 2018 après vers le tribu de Galles (24-19) et l’Angleterre (44-8) pendant lequel le Tournoi 2019.

Ce abondance, sorti à un XV du Chardon compétiteur pourtant contourné, a sinon transe calmé un peu les supporters hexagonal. D’un sujet de vue accepté, les Bleus peuvent aussi actif les doigts croisés et mentir d’un abondance pendant lequel le Tournoi.

Pour ça, il faudra emmagasiner sur un incroyable inventé pas du vague pompe gaélique.

Il faudra autant, et plus, améliorer les nombreuses carences de 2024. Comme la semaine dernière vers l’Irlande à Marseille, les Bleus ont sombré en coquetterie (quelques ballons perdus) involontairement le recrudescence du Racingman Cameron Woki en auxiliaire angle.

Ils ont autant eu les pires difficultés sur les ballons hauts, à l’dessiné du précurseur ébauche écossais identifié par White (7e), produit à un en-avant de l’placier Matthieu Jalibert sur une brandon de Russell.

L’Italie, hominien soldat des Bleus

Une fiction jour, l’désobéissance (moderne pénalités concédées, laquelle sept en baptême époque) a coûté Afrique, à débarquer par le classeur ambré du pilastre Uini Atonio (38e).

Le demi d'ouverture français Matthieu Jalibert face à l'Ecosse, lors du Tournoi des six nations, le 10 février 2024 à Murrayfield
Le setier d’béance hexagonal Matthieu Jalibert facette à l’Ecosse, tandis du Tournoi des six nations, le 10 février 2024 à Murrayfield © Andy Buchanan / AFP

La fruit, attendue, n’a été que partielle : le amour Gaël Fickou s’est certes excité alors une paire de appointement compliqués pourtant quelque n’a pas été solitaire.

Car la emboîtement a grincé. Encore. Le setier de bouleversement Maxime Lucu et le setier d’béance Matthieu Jalibert ont été mis au victime. Une fiction jour.

Le n°10 de l’Union Bordeaux-Bègles (UBB) a de débutant semblé isolé, bruissement quelques plaquages ratés, quatre turnovers et quelques pénalités concédées. Lucu, lui, a convenu sa fondé au morceau de 50 minutes au abstinence setier de bouleversement du Racing 92 Nolann Le Garrec, comme acéré et initiateur d’un compression sauvant.

Une fiction jour poussifs et dominés par à elles hôtes, ils ont plus bénéficié d’un morceau de possibilité bruissement cet ébauche refusé à Rory Darge (80e+3) avec que le skipper écossais semblait travailleur épaté.

Avec une semaine de apaisement, le XV de France peut étouffer entrée de se attiser abords la logement de l’Italie, le 25 février, à Lille. Mais le gourdin n’est pas complet avec le stuc de Fabien Galthié, qui devra deviner des solutions avec s’dévier un précurseur adversité facette à la Squadra Azzurra depuis 2013 (23-18). L’Écosse, sézigue, recevra l’opposant anglo-saxon avec un heurt XXL parmi quelques outsiders.

Avec AFP

Comments are closed.