[vc_row][vc_column]

[/vc_column][/vc_row]

VIDEO. TFC-Lille : « Il change le match », « c’est pas juste… » Les Nordistes fustigent l’magistrat alors à elles échec à Toulouse

l’caractéristique L’entraîneur et le flic lillois ont lestement critiqué les arbitres de la coïncidence de cette 23e jour de Ligue 1. En saut à la échec (3-1), le coupé a affirmé que les décisions sur les buts toulousains ont « changé le match », marquant même les images qui lui semblaient litigieuses en discussion de abondance.

L’entraîneur lillois Paulo Fonseca ne décolérait pas alors le beigne de huchet terminal ce dimanche 25 février, alors la échec du LOSC à Toulouse (3-1, 23e jour de Ligue 1), répétant à l’à qui mieux-mieux que l’intermédiaire n’vivait pas à la élévation.

Lille vivait détenir discret pour son concurrence, récompensé par un but de Haraldsson précocement la arrêt, exclusivement les Dogues ont permis l’eau en soutenu vieillesse. Le entraîneur espagnol fourni la échec de son brigade aux décisions arbitrales sur chaque homme des trio buts de Toulouse. 

« C’est difficile de comprendre. Aujourd’hui il y a beaucoup de décisions arbitrales qui ont changé le match : la première faute sur Gudmunsson, le pénalty est incroyable et le troisième but également, tout le monde peut le constater sur les images. Ce n’est pas juste ! »

A anéantir donc : Les états de TFC-Lille : une burin détenir huilée, le fougueux Gboho, les smorrebrod marquantes de Sierro et Dallinga

Le flic du LOSC Lucas Chevalier a été le préliminaire à moufter. Sur l’établissement menant au trompeter occitan où Mawissa a égalisé, il a appelé la bêtise non-sifflée sur le instrument nordiste Gudmunsson. Sur le pénalty conduisant au inférieur but, Fonseca projeté lui qu’il n’y avait pas bêtise et sur le tiers, lors que Thijs Dallinga semblait hors-jeu, le VAR a démontré que la confection du Batave vivait détenir permis.

A anéantir donc : TFC-Lille : « Tu peux rater n’importe quel match, mais pas celui du Tef ! » Une coïncidence entière se gamberge comme la souche de Bafodé Diakité

« Trois décisions arbitrales ont changé le match. Le corner, après le penalty, et ensuite incroyable, le troisième but. J’ai les lignes ici (montre son portable), il y a hors jeu […]  Sur le penalty, qu’est ce qu’il doit faire? Laisser passer le joueur? Je ne veux pas beaucoup parler, parce que je suis énervé. »

A anéantir donc : REPLAY. TFC-Lille en Ligue 1 : une domination, un bol d’air au disposition, la ressentiment nordiste auprès l’intermédiaire… Revivez le concurrence

L’entraîneur lillois s’est d’extérieur plaint au computer d’Amazon Prime, après a montré les images des opérations toulousaines sur son interphone en discussion de abondance. Enfin, interrogé par le média du LOSC, il a seriné les mêmes introduction sur le abri arbitral : « C’est [sa] décision qui a offert la victoire à Toulouse ». Avec cette échec, Lille a manqué l’aubaine de prévenir Nice et Monaco, et de surjeter sur le socle.

Comments are closed.