XV de France : puis Alexandre Roumat, qui sont les dissemblables « Fils de » à actif porté le paletot débutant postérieurement à eux pères

Le tiers angle Alexandre Roumat (26 ans) a joué son préalable épreuve en dessous le paletot du XV de France, chahut récemment au prix de l’Ecosse à Murrayfield. Une baptême syncrétisme, 35 ans postérieurement celle-là de son auteur Olivier Roumat. Découvrez les pères et juvénile qui ont porté la enveloppe débutant, à défaut l’écho. 

Ils sont 15 duos « pères/fils » à actif porté les banderole du XV de France depuis 1928. Henri Haget a disputé France-Ecosse en 1928, et a vu son juvénile André, personne capé en débutant en 1958. Pour ceux-là qui sont les davantage ancestraux, le Biterrois Louis Serin, lui également capé en 1928, a produit un juvénile lui également universel gaulois à son fréquence : Jacques Serin (1961).

Puis, Didier Cambérabéro (36 sélections), capé pile la baptême coup en 1982 et déliquescence gymnaste du monde en 1987, est le juvénile de Guy Cambérabéro, milieu d’trou des Bleus à quatorze reprises dans 1961 et 1968. Michel Pebeyre, 7 sélections dans 1970 et 1973 avait pile auteur Elie Pebeyre, universel à 8 reprises (1945-1947).

#SixNations | ???????⚡️?? #ECOFRA

Quelle brèche de Gaël Fickou ! Pensez-vous que Duhan van der Merwe aurait dû personne pénalisé pile son abandon ?

▶️ Le abrupt : https://t.co/3X0yp1eRdI pic.twitter.com/Mt3VjdR2Q1

— francetvsport (@francetvsport) February 10, 2024

Yann Delaigue (20 sélections), David Skrela (23 sel.) et Richard Dourthe (31 sel.), juvénile de Gilles (2 sélections en 1973), Jean-Claude (46 sel.) et Claude (33 sel.), ont eux également repris le bougeoir au école des années 1990 et du débarquement 2000. Rejoints en conséquence par Aurélien Rougerie, Jean-Baptiste Elissalde et Dimitri Yachvili. Jacques Rougerie, poteau à une syncrétisme en 1973, Jean-Pierre Elissalde, milieu de incohérence capé à cinq reprises initialement des années 1980, et finalement Michel Yachvili, 47 coup en dessous le paletot dans 1968 et 1975.

Hugo Bonneval, universel en 2011, a marché pour les traces de son auteur Eric, ailier à 18 reprises en dessous le paletot débutant dans 1984 et 1988. Puis Damian Penaud, qui jouait son 50e épreuve universel en Ecosse, ce chahut récemment, est le juvénile d’Alain Penaud, placier gaulois à 32 reprises dans 1992 et 2000.

A manger également : VIDEO. Tournoi des 6 Nations : sinon l’Ecossais Duhan van der Merwe affiche beaucoup difficile un Gaël Fickou qui partait à l’esquisse pile le XV de France

Alexandre Dumoulin, universel incertain aux 8 sélections dans 2014 et 2015 est le juvénile de Marc Cécilion (47 sel.), révolu quantité 8 des Bleus. 

Enfin, le davantage nouveau, Romain Ntamack, intronisé en débutant à l’âge de 19 ans, perpétue l’prolongement de son auteur Emile, brillant amour/ailier pour les années 1990.

Alexandre Roumat, entré à la 49e moment d’Ecosse-Franceest alors le 15e équipier à cogner le paletot du XV de France postérieurement son auteur, Olivier Roumat, capé à 62 reprises dans 1989 et 1996.

Comments are closed.