[vc_row][vc_column]

[/vc_column][/vc_row]

Basket-ball : le merveille de l’Union n’a pas eu carrefour à Caen derrière le baptême de la suivant stade du challenge

l’édifiant
Après une bout immatérielle, Tarbes-Lourdes a exécuté par s’embourber là-dedans un château des délassements de Caen en feu (85-74). Premier joker de grillé derrière la groupe de Stéphane Dao.

L’Union Tarbes-Lourdes Pyrénées a préludé son épreuve anciennement fête par une déboires à Caen (85-74), là-dedans une tour de dix matches en boycottage jours, où quelque affaire est une conclusion. Au résultat du piste, une animation en Pro B est prudente au primordial de la perdreau, le 16 avril au fête.

Outsider là-dedans cette stade 2, les Haut-Pyrénéens pouvaient expédier un adresse énergique. Pour ceci, il fallait ressources brocanter l’bout, faciès à une adorable équipe de Caen (4 victoires et 4 défaites derrière les Caennais, au prix de 5 victoires et 3 défaites), qui vise directement l’stade leader en fin saison.

Le revitalisation caennais a anecdote mal

Ce délassement réalisait moyennant l’aubaine derrière quatre immémoriaux normands, en l’conjoncture Fabien Ateba, Bryan Coudray, Tom Wiscart-Goetz et Franck Yangué, de atteindre ramener entrevue à à eux grossière quart.
Dans à eux Palais des délassements Caen-la-Mer, aussi empilé comment un œuf, chauffé à cireux et à guichets fermés, les personnalités de Stéphane Eberlin ont étrenné en règle diesel, laissant graphiquement à eux aisance aux vestiaires (0/6 aux tirs derrière préluder). Grâce à une altruiste place défensive, particulièrement au rebondissement, ils ont mince un époque. Mais dès que Tarbes a réglé la mire, l’angle est forcément monté. À la fin du primordial quart-temps, les visiteurs menaient de huit points (13-21).

Le revitalisation a exécuté par tintinnabuler dans les joueurs du CBC, uniquement Chambre (x2), Queta et Boucaud (x3) ont d’voisinage calmé les ardeurs caennaises (33-41). Puis, mis sur la altruiste boulevard par Bernaoui et Norelia, en aucun cas les derniers derrière affaiblir le élève, le Caen BC est une roman jour bienfait. Et il est cette jour passé auparavant toilettes à un tir primé de Blanc (46-43, 24e).

Grâce à un autre quart-temps de montant vol, les Caennais n’ont avec eu qu’à posséder les débats là-dedans les dix dernières minutes. Et l’ont ressources anecdote. Alors que la commission avait ressources survenu derrière les Tarbais, lui-même s’est mal parfaite derrière eux. Les Caennais chanteur approbation de nature se sont montrés sûrs de à eux influence au particularité de interrompre.

Il y a intégral itou autres motifs de réconfort derrière les joueurs de Stéphane Dao. Ils n’ont pas été ridicules sur le budget défensif, absent de là. En aboutissement, le Caen BC tourne à 22,33 points d’angle intercession là-dedans sa chez-soi cette période depuis la aléa naïve faciès à Boulogne. Jonathan Boucaud a moyennant été dessus du lot, c’est le compétiteur courant sur le cour qui a marqué le avec de points.
Après la demi-finale des play-off de l’an final, le piste est aussi mince derrière Tarbes-Lourdes qui obstacle d’acceptation un joker.

Caen 85 – Union 74

QT : 13-21, 22-20, 26-13, 24-20
Arbitres : MM. Maarawi et Estreme
CAEN : 33 tirs réussis sur 76 (lequel 9/29 à triade points) ; 10 lancers francs réussis sur 15 ; 43 rebonds ; 24 passes décisives ; 14 balles perdues ; 8 interceptions ; 2 contres ; 17 errata personnelles.
Les points : Blanc (9), Siegwarth (9), Davis Jr (9), Bernaoui (14), Coulibaly (6) après Rojewski (11), Norelia (15), Njiba (2), Bassoumba (6), Mutuale (4).
UNION TARBES LOURDES : 27 tirs réussis sur 57 (lequel 14/30 à triade points) ; 6 lancers francs réussis sur 10 ; 29 rebonds ; 21 passes décisives ; 20 balles perdues ; 7 interceptions ; 4 contres ; 21 errata personnelles.
Les points : Chambre (13), Boucaud (19), Ateba (5), Yangué (4), Queta (13) après Badiane (6), Coudray (3), Pharose (4), Wiscart-Goetz (2), Le Roux (5)

Comments are closed.