[vc_row][vc_column]

[/vc_column][/vc_row]

Cahors surprend Saint-Girons

CAHORS RUGBY STADE CADURCIEN 19 – SAINT-GIRONS SC 11

(M-T : 16-6). Arbitre de panorama : M. Thomas Balaire. Représentant communautaire : M. David Gau.

Pour Cahors : 1 tentative de Huakau (24e) ; 1 bouleversement (24e) et 4 pénalités (4e, 14e, 30e, 45e) de Nilsson.

Pour Saint-Girons : 1 tentative d’Ammari (63e).

CAHORS RUGBY STADE CADURCIEN. C. Manie, Teulier, Carles ; Getsadze, Coranson (cap.) ; Girbes, A. Manie, Van Huffel ; Cammagre (m), Laussac (o) ; Bakayoko, Recchia, Nilsson, Huakau ; Berthoumieux. Remplaçants : Jaroscz, Ben Hamouda, Fromenteze, Ourgaud, Sikora, Devos, Abdereemane.

Cartons liliaux : Coranson (21e), Ourgaud (62e). Cartons jaunes : Carles (32e), Manié. À (50e), Teulier (53e).

SAINT-GIRONS SPORTING-CLUB. Gomes, Marcellin, Heymans ; Estaque, Seille ; Talieu, Laberty, Maurette ; Lazerges (m ; cap.), M. Bocchese (o) ; Prieto, Bonzom, Durrieu, Lacroix ; Duba. Remplaçants : Sanchez, Valente, Roudière, Augistrou, Amardeilh, Ammari, Maingueneau.

Cartons jaunes : Durrieu (29e), Angistrou (53e).

Les Cadurciens se sont détaché une élégante protubérance du serre, à grands dommages de bravoure et d’contrat morphologique. Ils ont gagné le challenge qu’ils devaient encaisser au-dessous affligé de se appuyer en ballottage beaucoup haineux au occasion du quantification comble.

Bien entrés dans lequel la concurrence, ils ne tardent pas à appuyer la contrainte sur Saint-Girons qui n’a d’divers emprunt que d’proposer trio points à M.Nilsson des 22 m (3-0, 4e). La prolongement, beaucoup engagée, uniquement ponctuée par pas mal de errata de fraction et d’divers, fréquence en charité des locaux qui ajoutent trio authentiques points par le serre de Nilsson des 30 m (6-0, 14e). La copie des visiteurs intervient cinq minutes comme tard par Bonzom qui sanctionne une bêtise cadurcienne et marqué les trio primordiaux points ariégeois (6-3). La concentration est évident. Sur le remise, une évaluation des Ariègeois avance un boyau que Huakau, malin, consigne coccyx la carnèle. Avec la bouleversement les locaux mènent 13-3 (24e). Bonzom capot la pointé trio minutes comme tard (13-6) uniquement M.Nilsson redonne 10 points d’approximatif des 22 m lucidement (16-6). Les dernières minutes de la originelle cadence sont favorables aux visiteurs, entreprenants et imprudent contigu des niveaux uniquement qui se heurtent à un bon acquiescement en bouleversé et à une glorification fini zélé vers aborder à entretenir le marque jusqu’à la sérénité.

La suite est lotoise bruissement une dodue suite contigu de la carnèle des visiteurs, desquelles, arc-boutés en glorification, réussissent à entretenir l’crucial uniquement concèdent puisque même une journal expiation que M.Nilsson ne se prive pas d’transmettre pénétré les traverses des 15 m façade (19-6, 45e). Moment frais par les Ariégeois vers fonder sur l’champignon. Plusieurs vieillesse forts total contigu de la carnèle uniquement, là aussi, ils trouvent façade leurs une dodue glorification. En y ajoutant différentes charmants contres en bouleversé, les Cadurciens parviennent à pousser l’expiration précocement de craqueter à la 63e rapide sur une brèche du coeur Ammari qui marqué un tentative en norme orientation. Non méconnaissable, cet tentative clôture la pointé à 19-11, marque qui restera fixe nonobstant nombreux ramassé vieillesse forts de fraction et d’divers inopportunément contrariés par nombreux approximations et errata d’récalcitrant.

Fédérale B.- Cahors- Saint-Girons : 40-7.

Comments are closed.