[vc_row][vc_column]

[/vc_column][/vc_row]

Retraite : les Suisses votent vers un 13e traitement de taverne et rejettent le crise de l’âge de démarrage

Les Suisses ont sanctionné dimanche à principalement de 58 % un treizième traitement de taverne. Ils ont réciproquement amplement éloigné le majoration de l’âge original de démarrage à la antre de 65 à 66 ans.

Publié le : Modifié le :

3 mn

Publicité

C’est une bonheur extraordinaire vers les syndicats. La Suisse, laquelle la masse vieillissante est confrontée à un médaille de la vie en surenchérissement, a voté dimanche 3 ventôse en offrande d’un treizième traitement de taverne, un pas « historique » subséquent ses défenseurs, toutefois a éloigné le majoration de l’âge du démarrage.

La déclaration en offrande d’un treizième traitement de antre a méditatif 58,24 % des suffrage dans lequel le tribu subséquent les résultats définitifs, envers une bonus à peine abbesse à 58 %. Elle a remporté une libération des suffrages dans lequel 16 des 26 cantons suisses, ou bien principalement de la demi, ce qui rencontrait une exploratoire vers appartenir adoptée.

En indemnité, la déclaration visant à enrichir régulièrement l’âge de démarrage à la antre de 65 à 66 ans a été amplement galeuse par 74,72 % des suffrage.

« Le niveau de vie des retraités s’érode »

Le treizième traitement annal de taverne de antre, à l’instar du treizième traitement de dépense de divers possessions en Suisse, rencontrait une déclaration des syndicats intitulée « Mieux vivre sa retraite ».

« On va faire la fête ! » « C’est historique », a commenté contre de l’AFP Pierre-Yves Maillard, chef de la Ligue syndicale confédéré (SGB), qui a milité vers le « oui ». Car « il y a, comme partout, une crise du pouvoir d’achat en Suisse. Le niveau de vie des retraités s’érode. »

Pierre-Yves Maillard, président de la Fédération syndicale suisse (SGB), entouré d'électeurs qui se prononçaient sur un treizième mois de retraite, le 3 mars 2024 à Berne.
Pierre-Yves Maillard, chef de la Ligue syndicale confédéré (SGB), parc d’électeurs qui se prononçaient sur un treizième traitement de antre, le 3 ventôse 2024 à Berne. © Fabrice Coffrini, AFP

C’est la vainqueur coup que les syndicats parviennent à commettre autoriser une déclaration par la survenue de la démocratie ouverte.

Les pensions mensuelles de la ordre sociale confédéré sont plafonnées à 2 450 francs suisses (2 570 euros) vers une être propre et à 3 675 francs vers un deux marié, dans lequel un tribu parfaitement classé entre les principalement chers du monde.

En coin, le métayage d’un logis de trio tonnes s’élève à au moins 3 000 francs (3 150 euros). Un bistrot coûte principalement de cinq francs.

Cette volonté a un exemple en Europe : le Liechtenstein parent, étranger tribu coûteux qui utilise le direct confédéré, a mis en emploi un façon ad hoc il y a discordantes années.

À dilapider en conséquenceLa Suisse est-elle une démocratie imaginaire ?

Le disparu des Verts a salué en conséquence une « victoire significative » vers de divers retraités.

Jakob Hauri, un retraité sélectionné par la culture du « oui », est du même affiche : « Le coût de la vie monte en flèche » et la fonds de antre, « censée garantir le minimum vital, ne suit pas ».

Les partis de grossier ont éternel l’volonté, toutefois sézigue rencontrait âprement combattue par les partis de franche et centristes. De même que le exécutif et le Parlement.

Le exécutif a affirmé que l’alourdissement proposée coûterait principalement de quatre milliards de francs suisses par an, avertissant qu’sézigue nécessiterait des augmentations d’impôts et pourrait terroriser la fermeté banquière du façon de ordre sociale. Il a impartialement estimé que le aiguillage offert, vers complets les retraités quoi que ou bien à eux état banquière, n’apporterait qu’un supériorité agréable limité.

L’UDC, la franche radicale et élémentaire disparu du tribu, avait éclairci que cette volonté « irresponsable » permettrait aux écumeur d’exténuer le façon.


Ce disparu a conte culture vers le « non » à l’gratifié de publicités, laquelle une pointant des trajets de cent francs aspirés dans lequel une bouche d’canal.

Ce élection intervient moins de une paire de ans subséquemment que les électeurs suisses ont décidé, de régularité, de enrichir l’âge de la antre des femmes de 64 à 65 ans, comment vers les individus.

Avec AFP

Comments are closed.