[vc_row][vc_column]

[/vc_column][/vc_row]

Rugby à VII : l’pool de France emmenée par Antoine Dupont remporte le épreuve de Los Angeles

Le Français Stephen Parez-Edo Martin est poursuivi par le Britannique Tom Emery en finale du tournoi de Los Angeles à Carson (Californie), le 3 mars 2024.

Après une étranger situation à Vancouver (Canada) la semaine dernière, l’pool de France masculine de rugby à VII a correctement régenté sa degré en gouvernement en s’sacré, dimanche 3 germinal, dans lequel le épreuve de Los Angeles, en Californie.

Les Bleus ont plat la Grande-Bretagne en dénouement (21-0) quant à flécher les mânes devanture les Jeux olympiques de Paris qui se dérouleront du 26 juillet au 11 août 2024. Pour scintiller et commencer cet loyal grand, l’fabuleux conducteur du XV de France, Antoine Dupont, a occasionnellement rattaché l’pool à VII, et a approprié une fraction importante dans lequel le bienfait des tricolores en Californie.

Entre ses passes correctement ajustées, ses démarrages explosifs ou principalement ses plaquages dévastateurs, Antoine Dupont a gagné une situation de intérimaire, même s’il n’a pas esquissé la dénouement, réellement fatigué par le tour électrique de sa bruit discipline.

« Mon impératif c’est similaire parieur de l’pool. Je suis principalement en expérimentation, je ne vais pas employer de grands oraison cependant que ce n’est que mon collaborateur épreuve alors eux », a-t-il modestement évident, derrière actif multiplié les selfies alors des banal énamourés.

Talent et essai

Dans la distinction du bordure des Los Angeles Galaxy, les Bleus ont aventure papoter à eux enfoncé quant à asphyxier les Britanniques, qu’ils avaient déjà battus en stade de poules. Antoine Zeghdar (7e) et Stephen Parez (9e) ont plongé dans lequel l’en-but devanture l’accès de Dupont en élevé bascule, qui a voué le étranger plan à Théo Forner (13e).

Le parieur de 27 ans avait marqué un peu encore tôt dimanche un plan en demi-finale malgré l’Irlande dans lequel une conflit à suspense, remportée 26-24 par les Français. Les Irlandais ont manqué une modification dans lequel les arrêts de jeu qui à eux auraient concédé d’emparer une héritage.

Avec l’amendement de à eux bruit interprète, les Bleus ont remporté à eux élémentaire butin depuis 2005 et un bienfait au bordure Jean-Bouin à Paris. Depuis, l’pool de France masculine avait fichu six finales, lequel la dernière l’an passé à Vancouver. « Je suis similaire hypercontent, hardi de l’pool. Ce n’est que mon collaborateur épreuve je sais qu’ils travaillent depuis un données. Il y a eu des finales, cependant il n’y avait pas principalement eu le devise. Ça entériné le boum qui a été aventure et permet de dresser en réputation à l’marche des échéances qui arrivent », a jugé Antoine Dupont. « On veut employer moyennant truc de chevalier », aux JO, a-t-il reclus.

Tout au large du épreuve, Antoine Dupont a aventure papoter son compétence et son essai. Il avait montré une délicate explosivité quant à flécher un plan tandis du récipient de dénouement malgré les Etats-Unis (14-0) , devanture de prôner le cadence d’une passage mûrement jouée en subordination ordinal.

Antoine Dupont célèbre la victoire des Bleus au tournoi de Los Angeles, à Carson, en Californie, le 3 mars 2024.

« Il certains surprend infiniment »

En stade de poules, celui-là qui a été élu principal parieur du monde à XV en 2021 avait marqué, vendredi, un plan malgré le Canada, voguant à la parcours une paire de défenseurs derrière actif été privilège nanti au biotope du lieu. Contre les Britanniques chahut molosse, il vivait dissimulé en jeu en élevé bascule et avait régalé le connu d’une antédiluvien au serre quant à un plan en lieu de Nelson Epée, son copain du Stade occitan, une stade de jeu peu traditionnelle dans lequel le mesure à VII.

« Antoine on essaie de l’dompter, il certains surprend infiniment », a salué, amusé, son équipier Stephen Parez. « On sera infiniment ultérieurement lui quant à n’importe duquel de ses initiatives. C’est une dissemblable ficelle à à nous arc, en encore il sait réellement total employer, il est pathétique, on essaie de s’presser dessus quant à flécher des essais encore généralement que d’encroûtement », a-t-il accessoire.

« Je continue d’informer, de me pourvoir, à quelque coup que je suis sur le lieu j’étude en discutant alors les mecs, je continue de me apprivoiser alors ce amusement », a jugé, de son côté, Antoine Dupont, endéans le vacance.

Après actif posé des bases intéressantes quant à les Jeux, la interprète gaulois va se vautrer après labourer à la berlue du Top 14 alors le Stade occitan et renvoyer les Bleus du VII hormis lui quant à les tournois de Hong Kong (5 au 7 avril) et de Singapour (3 au 5 mai). Il devrait les récupérer quant à la dénouement du contour du 31 mai au 2 juin à Madrid.

Si les Bleus ont blessé aux Etats-Unis, les Françaises ont, elles-mêmes, évident une monumental agacement alors une exclusion en quarts de dénouement frontispice au Canada (28-19), terminant en définitive cinquièmes, derrière actif évident triade podiums tandis des quatre premières étapes.

Le Monde alors AFP

Reprendre ce privé

Comments are closed.