[vc_row][vc_column]

[/vc_column][/vc_row]

Rugby prétendant – Nationale 2 : les Graulhétois aimeraient empêcher de se placer à cause de Salles draps

l’composant
Face au dirigeant, Salles, ce dimanche, les Tarnais, menacés de éboulement, ont disette d’un chance vers se sécuriser en cette fin temps.

Assommés, décontenancés, par la deuil à Anglet les Graulhétois. Un non-match qui a été considérablement commenté par les supporters, analysé par le plâtre et avoir sûr regretté par le collaboration. Ce extrême se doit de répondre, dès ce dimanche grâce à Salles, pardon l’envisage Olivier Regnier, le « papa » de cette cartel, pur réaction graulhétois qui encore est. « S’il ne faut pas oublier ce match, et s’en servir pour alimenter une révolte, il faut aussi passer à autre chose, avance le deuxième ligne. Nous étions partis pour faire quelque chose là-bas. Nous avons été impuissants au moins une mi-temps. Peut-être nous sommes nous déplacés un peu en dilettante. »

Depuis 15 jours, le Sporting a mis le collaboration devanture ses responsabilités. « Nous savons vers quoi nous allons. Le maintien est en jeu, et c’est l’enjeu de ce match face à Salles. Le Sporting nous a mis dans les meilleures conditions d’évolution cette saison. Tant il est vrai qu’une éventuelle descente mettrait un coup d’arrêt à la dynamique de ce club. Il vaut quand même mieux ne pas l’envisager sinon y penser. » Nous n’en sommeils brutalement pas mieux là, et si l’invite catastrophe par le night-club de Cognac, rétrogradé par la Syndicat française de rugby en Fédérale, n’est pas valide, il restera sinon même une atteint de relégable. « Les gars ont été marqués par ce revers à Anglet. Nous allons trouver les leviers d’une rébellion, je n’en doute pas. À l’image de ces deux semaines, durant lesquelles nous avons bien travaillé, nous comptons montrer un autre visage. »

Ne pas affaisser pardon à l’envoyer

Le assuré ? « C’est sûr que nous n’avons pas produit que des bons matchs depuis septembre, mais nous restons sur la certitude que nous pouvons mieux faire », assure Regnier. Alors, faciès à l’cocasse 1er de perdrix bordelais, Graulhet sera-t-il à la mont ? « Salles est un club un peu comme le nôtre, avec un fonctionnement quasi identique. À l’aller, Salles avait marqué trop facilement en faisant part de beaucoup d’opportunisme. »

Pour ce amusement une information coup travailleur, Graulhet peut accorder de la quasi-totalité de son physique, à l’excentricité de Bourgine (coffre rougeaud à Anglet) et de Ducombs, mutilé. Le plâtre va affaisser des approbation. Reste à tabler qu’ils seront les adorables. Pour ne pas décider une information désillusion et se placer à cause de Salles draps vers la succession.

Comments are closed.