[vc_row][vc_column]

[/vc_column][/vc_row]

Tarascon-sur-Ariège. L’US Tarascon arrache la gain à la 86e instantané à Saint-Gaudens

STADE SAINT-GAUDINOIS/ LUCHONNAIS BOULONNAIS XV 19 – us tarascon-sur-ariege 20

(M-T : 10-10). Arbitre de prairie : M. Camille Caille. Représentant communautaire : M. Michel Clouzet. Superviseur communautaire : M. Eric Armengaud.

Pour Tarascon-sur-Ariège : 3 essais de Tartie (5e), Eychenne (64e) et Dumas (80e+6) ; 1 anamorphose (5e) et 1 punition (2e) d’Audabram

Pour Saint-Gaudens : 1 tentative de Forgeois (29e) ; 1 anamorphose (29e) et 4 pénalités (35e, 46e, 52e, 78e) de Verdu.

Modification du classement : 0-3, 0-10, 7-10, 10-10 / 13-10, 16-10, 16-15, 19-15, 19-20

STADE SAINT-GAUDINOIS LUCHONNAIS BOULONNAIS XV. Palacin, Forgeois, Chauviere ; Loze, Herbin ; Rispal, Demange, Auguste (cap.) ; Ferrere (m), T. Gergaud (o) ; Trouche, T. Pourcharet, E. Gergaud, Louge ; Verdu. Remplaçants : Missio Maury, Raulet, Dubail, Chauvet, Ledingham, Dessaint, C. Pourcharet.

Cartons jaunes : Ledingham (80e+2), Herbin (80+4) ; cassette terne : Rispal (44e).

US TARASCON-SUR-ARIEGE. Corraze, Lestrade, Rouch ; J. Tartié, Alozy ; Fernandez, Dumas (cap.), Rivière ; Scholler (m), Audabram (o) ; Salvy, Klapper, Palobart, Coisnard ; Eychenne. Remplaçants : Pesquié, Aouari, Colleoni, J. Laffont, Emeriau, Commenge, P. Laffont.

Le Stade y a cru jusqu’au résultat du résultat. Il ne s’est en rendement soumis qu’à la 86e instantané, comme un extrême qui a semblé fatidique tellement l’obscurité arbitrale a joué un tâche dominant comme la gain des visiteurs, les locaux se nécromancien bâtonner une coup inassimilable de pénalités et double cartons jaunes aux 82e et 84e minutes. La aérienne écho voudra que ce amen Dumas, le aviateur ariégeois et sûrement initial brave sur le pré, qui viendra léser la éloge locale réduite à 13 sur une extrême punition jouée manuel et aller le classement à 19-20 en égide des siens.

Pour tant, le SSGL avait les fortune de sauter faux l’compromis et, sur ce émettrice, il ne peut s’en faire qu’à elle. Les public de Mickaël Lebel ont semblé inhibés et ne sont rentrés comme à eux concurrence qu’puis la 20e instantané. Ce lequel ont absolument profité les visiteurs qui avaient inauguré par une punition d’Audabram et un tentative de Tartié, au dépôt d’une ouverture initiale bourré axe de Dumas, déjà. À commencer de la pause du liminaire brevet, les équipiers d’Antonny Auguste ont bref mis la mitaine sur le boyau et imposé un couple de séquences au ras qui ont mis les visiteurs sur le reculoir. La rapport arrive. Ferrère trouve un incommensurable 50/22 et, sur la pénaltouche, la casserole, détenir aménagée, finit postérieurement la défilé (24e). Puis, Verdu terminé une punition et, aux citrons, le SSGL a rattrapé le situation nomade d’approche (10-10 =.

Ce même Verdu terminé double nouvelles pénalités en immersion du assistant brevet, donnant un établi délai aux siens. Mais un liminaire détour redonne de l’convenant aux Tarasconnais. Dans à eux 30 m, les Stadistes s’emmêlent les faisceaux comme une bretelle. Opportunistes, Palobart et Dumas sentent le meurtrissure et accommodement Teychenne postérieurement la défilé (16-15, 64e). Pourtant, rien s’terroriser, ils reviennent comme le cap ariégeois et, sur une punition retournée sur un déplaisant mouvement (rien cassette…), Verdu redonne de l’air aux Bleus et Blancs (19-15). Jusqu’au extrême que l’on sait.

Comments are closed.