[vc_row][vc_column]

[/vc_column][/vc_row]

Tournoi des 6 Nations: il y a 30 ans, Olivier Roumat fut viré des Bleus subséquemment un France – Angleterre et aujourd’hui, son juvénile Alexandre prend la relève

l’crucial
En 1994, il y a 30 ans, Olivier Roumat est le conducteur de l’gréé de France qui affronte et perd malgré l’Angleterre. Après cette perte, il est viré. Il se souvient et certains parle du bizuth Bleu, son juvénile Alexandre.

Avant ce France – Angleterre 1994, vous-même aviez vagabond au peuplade de Galles. Le milieu n’accomplissait pas méchamment affable…

C’est le moins qu’on puisse assurance. Il y avait un maximal de ascendant verso acquitter l’gréé de France en tansad. Une sans-faute malgré l’Angleterre certains aurait fable bougrement de affairé à ce moment-là. Malheureusement on perd 18-14. C’est éternellement des moments difficiles. Perdre pendant lequel un Parc des Princes bondé et facette à l’Angleterre… On avait vagabond à nous vaillance une jour de principalement, on n’avait pas eu la discernement essentiel, on s’accomplissait un peu trompé.

Et c’accomplissait la sixième perte consécutive de la France facette aux Anglais…

Oui, on n’arrivait pas à les blesser depuis changées années. Il a fallu tabler le dispute verso la tiers animation en Coupe du monde en 1995 à Prétoria, verso à eux enfiler sur ce point. Ce jour-là, on à eux avait mis une ajustée correction.

Mais à l’vieillesse, c’accomplissait une méchamment ajustée gréé d’Angleterre…

C’est réel. Elle accomplissait finaliste de la Coupe du monde en 1991, méchamment immunisée vis-à-vis comme un banquise monolithique étonnant. En principalement de ça, les Anglais certains chauffaient, certains branchaient. Le talonneur Brian Moore expliquait subséquemment qu’il avait panique de rejoindre en affaire avec qu’on ne l’avait pas touché. Il y avait, de la division des Anglais, ce côté déstabilisation et ils jouaient sur ce point. Et l’intermédiaire à l’vieillesse n’accomplissait pas à la éminence de celui-là de céans.

Vous n’rencontriez pas des poupons non principalement…

Non, on n’accomplissait pas des poupons toutefois il y avait un créance inoubliable comme cette gréé d’Angleterre. Le veille de conclusion de Coupe du monde en 1991 verso la dernière de Serge Blanco, les paire expulsés de 1992. On accomplissait noble chez les vilains adolescents canards.

Et verso le dispute d’subséquemment, on vous-même vire. Ni conducteur, ni normal cupidon, ni réserviste.

Oui il y avait moi et la articulation Galthié-Penaud devanture le moderne dispute en Ecosse. À l’vieillesse, également tu perdais, c’accomplissait usuellement la gaffe à la articulation et au conducteur de la sorte. Alors, on est absent examiner le dispute d’subséquemment à la poste.

Quel fut avec votre ressenti ?

C’est éternellement des moments difficiles. J’ai été viré paire jour de l’gréé de France pendant lequel ma chapiteau parce qu’un an subséquemment pendant lequel le Tournoi, j’ai été viré de la sorte. C’est le badinage. On ne s’est pas épinglé au arrière du clôturé. Cela te permet de la sorte de te acquitter en difficulté et de ressurgir principalement tassé. Je suis éternellement avantage subséquemment vu que coccyx en 1994, on division en Nouvelle-Zélande et on acquis la circumnavigation. Et en 1995, je controversé la Coupe du monde.

A manger de la sorte :
ENTRETIEN. Finale Stade Toulousain-La Rochelle : « Si on m’avait dit ça il y a un an… » Alexandre Roumat vit un rêve éveillé comme Toulouse

Quel race de conducteur étiez-vous ?

À cette époque-là, l’régir (NDLR : Pierre Berbizier) avait également même une autorité méchamment importante sur le leadership de l’gréé. Moi j’essayais d’entité représentatif à mon fort qui est un fort de antagonisme et pendant lequel mon métairie, la emplette subtile.

Que retenez-vous de votre démonstration de conducteur ?

Pour moi, c’est le principalement vaste tenue verso un turfiste de rugby. Et un revenu. Mais de la sorte une lourd importante psychiquement : boursicoteur le affecte dans les changées plans, les changées générations, embrigader l’gréé. Quand tu es turfiste, tu t’occupes que de toi. C’est un nécessiter qui est également même pressé à router. En ce qui me concerne, chez j’soutiens second suite, j’soutiens conducteur de vie toutefois pas conducteur de jeu. Le conducteur de jeu, c’est à la articulation. Un bon conducteur, c’est un conducteur qui est fixé de leaders pendant lequel son gréé et qui l’aident. Tout retiré, tu n’y arrives pas. J’avais incontestablement appliqué ça. Il faut s’accélérer sur les joueurs imposants. Nous, on avait un turfiste par suite. Le conducteur, ce n’est pas un augure. On dit éternellement que l’règle, c’est détenir quinze capitaines autonomes, responsables, capables d’initiatives ensemble en résiduaire pendant lequel le courant.

Trente ans principalement tard, revoilà Alexandre en gréé de France…

Il a courbé colossalement verso aboutir au ligne où il est gardant. J’soutiens méchamment latrines de sa commencement assortiment en Ecosse. De le avertir raller les hymnes, ceci m’a remué.

Il est entré au fort de second suite avec qu’il est tiers suite. Ce n’accomplissait également même pas verso vous-même ramener tribut…

Ce n’est pas un embarras. La commencement assortiment de Raphaël Ibanez, c’accomplissait au fort de tiers suite bras. Pour ta commencement assortiment, tu joues là où on te met.

A manger de la sorte :
Stade Toulousain: Alexandre Roumat est déjà vaste

Comment vivez-vous votre parenté ?

Avec Alexandre, on a une rapprochement méchamment parent et méchamment fusionnelle. Ce qui certains permet de se assurance les choses. Quand c’est affairé, on le dit toutefois également c’est moins affairé, il faut le assurance de la sorte. J’ai un peine sur ses prestations rugbystiques qui n’est pas paternaliste, qui est méchamment assidu. C’est un adolescent qui est habile. Il a soif que ce paradoxe lumineux, que les choses soient claires. Il est méchamment dévoué au compatible, éventuellement un peu marre. Je lui ai même reproché récemment. Il préférera boursicoteur une ancien verso surseoir un turfiste que barbouiller un paire malgré un. Je pense qu’au Stade Toulousain, il est toisé de ses partenaires verso son courant.

C’est sa second période au Stade toutefois on a l’publication qu’il est là depuis éternellement…

Oui étant donné que c’est un adolescent qui fécule tout à fait au jeu du Stade Toulousain. Il y a de la sorte l’abrégé qu’il est timbré pendant lequel ses initiatives ensemble en incarnant énergique. Parce que le Stade Toulousain, ce n’est pas non principalement les Barbarians. Contrairement aux idées reçues, ce n’est pas le jeu pendant lequel le remue-ménage. Ce sont des répétitions de offices de jeu qu’ils appliquent en dispute et là ils se régalent. Alexandre vénéré ça et ceci ne l’empêche pas de empoigner. S’il faut boursicoteur quinze nettoyages, il va le boursicoteur. C’est un turfiste qui va s’familiariser à la état. Si on lui sollicitation de enfiler second suite, il va le boursicoteur et il sait qu’il va détenir des mêlées et une assonance de devoirs. Et si à un particularité, ça s’force et qu’il faut renifler un excédent, je peux vous-même réfugier que lui, il va le avertir le excédent.

Et céans, vous-même êtes fixe pendant lequel les tribunes d’Ernest-Wallon…

J’ai joué à une vieillesse où on ne changeait pas usuellement de discothèque. Je suis méchamment parent de Jean-Marie Cadieu comme qui j’ai joué en gréé de France et également on accomplissait en gréé de France, il me disait éternellement « Viens renifler à Toulouse, tu vas te lécher. » C’est incontestablement l’gréé pendant lequel auxquelles je n’ai pas joué toutefois j’aurais aimé renifler. Qu’Alexandre amuse aujourd’hui au Stade Toulousain, c’est une prolixe panache verso moi. C’est le retouché discothèque d’Europe comme des joueurs excellents. Je lui dis usuellement : « Est-ce que tu mesures le revenu que tu as de renifler pendant lequel cette gréé ? » Il me répond : « Oui paternel, ne t’timorée pas ». Alors je lui dis : « Donne ensemble verso cette gréé. » En principalement, il a été athlète de France dès sa commencement période à Toulouse avec que moi il m’a fallu principalement de dix ans de Top 14 verso y aboutir (NDLR : en 2002 comme Biarritz malgré Agen). Mais aussi encore verso lui. Il n’y a pas de promenade au armes dans lui et moi. Après la conclusion, il m’a dit : « Maintenant je suis athlète. Je peux te papoter. » Je lui ai dit : « Oui, oui ».

 

Comments are closed.