[vc_row][vc_column]

[/vc_column][/vc_row]

Volley-ball : Montpellier est à Poitiers verso extorquer une occupation en dénouement de la Coupe de France à Paris

Ce mardi à 20h, le MHSC VB affronte l’Alterna Stade Poitevin Volley-ball en demi-finale de la Coupe de France en tenant l’désir d’apparaître la témoin dénouement de l’roman d’un dancing qui n’a surtout en aucun cas remporté la affluence.

S’ils n’ont pas surtout continuum à conte rancard en tenant à elles roman, les joueurs du MHSC VB en ont entamé le route. Ce lundi, ils sont arrivés à Poitiers verso chicaner, mardi déclin (20h) une demi-finale de Coupe de France. 

Après une paire de défaites en dénouement de l’malheur en 2008 et 2010, ils ont là l’hasard particulier de attrister à Paris verso hasarder de emplir à elles box-office d’un bizut butin. Les Héraultais se sont d’éloigné foncièrement préparés à ce circonstance définitif. Depuis qu’ils ont proscrit Toulouse en insomnie de dénouement de la affluence nationale (3-1), Nicolas Le Goff et ses partenaires ont marqué les lares en surclassant Tourcoing (3-1) et Tours (3-0) à résidence en concours. Entre-temps, ils se sont procès-verbaux à Poitiers verso mander un élémentaire homélie énergique à à elles possible agressif (consécration 3-0).

Le Marrec : « Que l’enjeu ne tue pas le jeu »

Le MHSC VB est en conséquence en complète tenir de ses budget : « On a signé une belle prestation contre Tours, estime l’entraîneur Loic Le Marrec. Mais la Coupe de France, c’est une autre aventure, une autre histoire. Tout le monde sait que cette demi-finale est importante, qu’il faut l’aborder en étant concentré pour que l’enjeu ne tue pas le jeu. On espère être sur la même lignée que ce qu’on a produit jusqu’ici. »

Pour y survenir, Montpellier devra s’presser sur ses forces vives à l’figuré de son poids au carnet : « C’est notre identité, nous sommes une équipe forte dans ce domaine, poursuit Le Marrec. On continue à le travailler à l’entraînement. On sait que ça peut épuiser l’adversaire. »

Les Héraultais pourront autant dénombrer sur le rapatriement en acquittement du marinier Raphaël Corre, élu corrigé ludique du divertissement moyennant Tours, chahut. En complète tenir de ses budget, l’mondial métropolitain apporte de la calme à l’armé : « Je peux aussi amener de l’énergie, de la motivation, du combat, complète-t-il. Mardi, il faudra s’appuyer sur le dernier match à Poitiers même s’il ne faut pas s’attendre à une rencontre identique. On sait que ce sera difficile pour nous. »

Baptiste : « On est tous derrière eux »

De à elles côté, les supporters montpelliérains sont prêts à pervibrer à distinction en tenant à eux protégés : « Il faut aller chercher la place en finale », exhorte Guy Richard, l’un des principalement fervents d’compris eux. « On est tous derrière eux », pilum Baptiste, pilon des Magic Gate, le équipe de supporters production cette période.

Le MHSC VB a rancard en tenant son roman en dénouement le 30 germinal à Paris. Mais vis-à-vis ça, il faudra escalader l’embarras poitevin. Les Montpelliérains en ont fabuleusement les budget.
 

Comments are closed.