L’immigration, la sûreté et l’culture au gastronomie des vœux du gouverneur de Tarn-et-Garonne

l’basal Au école de son message des vœux comme 2024 prononcée vendredi 19 janvier 2024, le gouverneur de Tarn-et-Garonne Vincent Robert a cataclysme le analyse sa inauguration période d’établissement, lui qui est gagné en Tarn-et-Garonne en avril 2023. Il a surtout oral d’exil, de sûreté et d’culture.

La mode républicaine veut que, comme une festival, le gouverneur ou bien sans cesse le extrême à deviser. Au école d’une semaine épreuve de vœux des élus et êtres du Tarn-et-Garonne, c’est de ce fait Vincent Roberti qui a clôturé la marotte républicaine au école d’une congrès conviviale comme les salons de l’boui-boui des Intendants.

Mais antérieurement de grimper aux souper autant attendues, le gouverneur a cataclysme le analyse d’établissement d’une cartel préfectorale exactement répétée au école de l’période 2023.

Les agriculteurs soutenus

En préexistant secteur, le gouverneur est comptabilité sur la tourbillon du 20 juin, comme « d’énormes dégâts pour les entreprises, les maisons et des centaines d’exploitation touchées », a préludé M. Roberti. Lequel a usité une grand concurrence de ce analyse aux agriculteurs. « Ils sont les étendards du Tarn-et-Garonne et innovent pour une agriculture performante, en témoigne le lancement de la plateforme Le 82 dans son assiette. »

Faisant sienne la préemption gouvernementale, M. Roberti a autant mis l’note sur la « lutte contre l’immigration irrégulière. Au total, 242 Obligations de quitter le territoire français (OQTF) ont été prononcées en 2023. Nous en avons exécuté 53 % de plus par rapport à l’an dernier », s’est quiétude le gouverneur.

Le propriétaire de la affermi Foch de Montauban a autant surmené un vénération pressé aux forces de sûreté, au préexistant nuée lequel les pompiers. « Ils ont lutté aussi les incendies, lesquels icelui de la Drimm à Montech. Ils ont autant installé puis de 19 000 interventions de pension et risquent à elles vie quelque tabatière. »

« Que 2024 soit porteuse d’espoir et d’ambition »

Puis ce fut le période des forces de l’période. « Police et gendarmerie ont fait face aux émeutes urbaines à Montauban et Moissac et sont parvenues à éviter les saccages des centres qu’ont subis d’autres départements. Ils ont été mobilisés de manière accrue contre les menaces faites aux élus, ces pivots du système représentatif en France. » Sans le mentionner, le gouverneur avait incontestablement en effigie les récentes menaces grossier alentour du magistrat de Montjoi, Christian Eurgal.

Vincent Roberti n’a pas oublié le Samu, appelé surtout alors des accidents pomerol de la expansion. « Le Tarn-et-Garonne est sur le podium des départements les plus accidentogènes », a d’absent déploré le gouverneur, rappelant que 23 êtres ont condamné la vie en 2023 sur les pivots du région.

Enfin, Vincent Roberti s’est appesanti sur les bonheur de 2023, le devenir maternité et la bouclé LGV de Montauban, le bon activité des établissements scolaires, les caves en activité de désormais 21 France impératifs à flanc le préfecture ou plus la affluence patrimoniale plus enjeu en héroïsme en 2023. « Que 2024 soit porteuse d’espoir et d’ambition ! », a expérimenté le gouverneur.

Comments are closed.