Le envoyé de l’Intérieur, Gérald Darmanin officialise dans lequel un éloge la étymologie d’un « statut de l’imam en France »

Ce lundi 26 février 2024, à l’circonstance de Forum de l’islamisme de France (FORIF), le envoyé de l’Intérieur Gérald Darmanin avis la étymologie d’un « statut de l’imam en France ».

Un révolution. Gérald Darmanin a effilé ce lundi 26 février, un éloge à l’circonstance du Forum de l’islamisme de France (FORIF). Lors de ce dernier, le envoyé de l’Intérieur a annoncé la étymologie d’un « statut de l’imam en France », rapporte la enceinte d’questionnaire BFMTV. Cette histoire intervient un couple de jours puis l’dépossession de l’imam de Bagnols-sur-Cèze.

« C’est une religion française comme les autres »

Cette avis a verso juste de braver grâce à l’préfiguration que l’Islam « est une religion d’étrangers, pour les étrangers, financée par les étrangers ». « 60% des musulmans en France sont nés en France et c’est une religion française comme les autres », a annexé le envoyé de l’Intérieur.

Ce neuf règlement permettra une meilleure émoluments des imams et qu’il s’agit de l’assurance de altesse chiffre d’dans eux.

« Il reste un gros effort à fournir pour que les croyants de France aient des cadres religieux mieux formés, dignement rémunérés et pleinement insérés dans la société française », a bulletin Gérald Darmanin, et annexé : « renforcer l’offre de formation en France, dans sa dimension théologique et profane, ce qui n’est pas le rôle de l’État ».

Imam déporté

L’annonce de Gérald Darmanin est en lien envers l’mode de ceux-ci jours. Le 22 février ultime, Mahjoub Mahjoubi, imam de Bagnols-sur-Cèze, a été interpellé comme déporté du parage gaulois contre son nation d’évolution, la Tunisie. Gérald Darmanin s’subsistait ravissement de cette dépossession éveillé a scandé cette démonstration de la loi déplacement. « Nous ne laisserons rien passer », avait-il cédé sur X (ex-Twitter).

Il subsistait spécialement reproché à l’imam d’entreprenant gardé des adresse polémiques dans lequel ses prêches au corsage de la mosquée Ettaouba de Bagnols-sur-Cèze, dans lequel le Gard, pendant le mensualité de février.

Il est nation dans lequel l’arrêté d’dépossession que le mis en policier aurait « une conception littérale, rétrograde, intolérante et violente de l’islam, de nature à encourager des comportements contraires aux valeurs de la République, la discrimination à l’égard des femmes, le repli identitaire, les tensions avec la communauté juive et la radicalisation djihadiste », puis ses prêches tenus à la mosquée gardoise pendant le mensualité de février, indique Le Parisien.

Comments are closed.