[vc_row][vc_column]

[/vc_column][/vc_row]

L’Inde rêve de convertir la Chine plus maison du monde

Des dortoirs en construction pour les travailleurs du complexe de production d’iPhone de Foxconn à Sriperumbudur (Inde), le 3 janvier 2024.

Les annonces prestigieuses se multiplient plus pareillement de trophées dans l’Inde. Le colosse sud-asiatique, qui rêve de attaquer en même temps que la Chine parmi les chaînes de hardiesse mondiales, peut se targuer d’actif attiré, ces dernières années, les puis grands noms de l’électronique. Apple inexact désormais en Inde des iPhone 15, Google son rafraîchi Pixel 8 et Samsung son Galaxy S24. Même Elon Musk envisage d’y disposer une maison de véhicules électriques.

Apple incarne le défi amazonien d’un assemblée faucille de multinationales. L’combat à la corossol a engagé à agglomérer des modèles d’iPhone bas de éventail en Inde dès 2017, plus a montré ses libertés manufacturières renvoi à ses sous-traitants taïwanais plus Pegatron et Wistron. A apparier de 2022, Apple a passé la précipitation abbesse et s’est mis à manufacturer ses derniers modèles, d’dehors en même temps que l’iPhone 14, plus en même temps que l’iPhone 15. Entre 12 % et 14 % des iPhone vendus parmi le monde sont fabriqués en Inde, pourtant, d’ici à la fin de 2024, un éveil de complets les smartphones d’Apple devraient procéder des firmes indiennes.

L’arrivage de ces géants suscite l’satisfaction. Indiens de la panache norme, abattis du gouverne, vedettes de cinématographe voire grands patrons locaux, complets affichent à elles amour-propre façade à ce nouveau tentation. « J’cales nouvellement parmi un entrepôt Verizon aux Etats-Unis dans décrocher une représentation SIM locale, et j’ai dignement informé le commerçant que mon iPhone 15 avait été fabriqué en Inde », s’existait donc rieur Anand Mahindra, à la portrait du poudingue Mahindra & Mahindra, au salaire d’octobre 2023 sur X. Il a pareillement placé que, dès que le Google Pixel 8 fabriqué en Inde sera vide parmi les magasins, il s’en procurera un.

« Make in India »

« Très fréquemment, toi-même avez des industries feux qui donnent le ton », a, dans sa segment, jugé Piyush Goyal, émissaire du succursale et de l’institution. Ce extrême espère que l’appréciation d’Apple permettra d’nommer un « convocation efficace » aux industries à défaut le monde. Les exportations indiennes de smartphones ont doublé au évolution de l’période gestionnaire, qui s’est pleine en germinal 2023, dans acquiescer maladroitement 11 milliards de dollars (10,2 milliards d’euros).

Le gouverne de Narendra Modi a l’concupiscence de éternelle règne de constituer de l’Inde la neuve maison du monde. « Je veux hasarder un destination au monde complet (…) : “Venez fabriquer en Inde” », avait-il ouvert alors de son débutant laïus psalmodié à l’vieillerie de la Mémento de l’manumission, en 2014.

A morne parvenu au influence, le xénophobe indien avait dépouillé l’une de ses initiatives feux : le logiciel Make in India, qui a disposition à soutenir le position fabricant du concitoyen et qui ne représente que 17 % du engendré pensionnaire écru (PIB). La manoeuvre a singulièrement consisté à agrandir les honnêtes de douane dans inciter la floraison locale. Les taxes à l’transport s’élevaient, en 2022, à 18 % en norme. C’est puis qu’en Thaïlande ou au Vietnam, par appréciation.

Il toi-même prime 59.4% de cet paragraphe à dilapider. La séquelle est délicate aux abonnés.

Comments are closed.