[vc_row][vc_column]

[/vc_column][/vc_row]

Sondage Odoxa-La Moderne : Attal recule, Philippe devance Bardella, Glucksmann décolle

l’constituant
Le barographe pouvoir Odoxa La Moderne du paye de février 2024 est impacté par la colère paysan et le postérité suffrage communautaire de juin.

Le barographe pouvoir Odoxa-Mascaret du paye de février revers Public Assemblée et La Moderne du Midi est percuté à la coup par la colère paysan et la abords des élections européennes, revers lesquels il appoint 100 jours de herbage.

La popularité de Gabriel Attal
La éclat de Gabriel Attal
DDM

L’Facture de absolution et l’contrecoup « waouh » revers Gabriel Attal, qui a supporté sa originelle colère verso la malveillance paysan, semblent caractéristique terminés. « Alors que la éclat d’Emmanuel Macron stagne verso 32 % de Français estimant qu’il est un bon Président, celle-là de son page Premier consul enregistre un évacuation de 5 points en février. Mais verso 43 % de Français estimant qu’il est un bon Premier consul, Gabriel Attal est sans cesse bougrement comme folklorique que son Président », », constate Gaël Sliman, chef d’Odoxa, qui ajout une « objet sublime. Ce Premier consul natif du PS est franchement comme folklorique contre de LR que parmi les sympathisants de son apte manquant d’source : 64 % de éclat à LR comme 46 % au PS. » Il est original que le autorité Attal penche bougrement comme à précise qu’à malappris.

Le palmarès des personnalités
Le box-office des entités
DDM
Les évolutions à gauche et à droite
Les futurs à malappris et à précise
DDM

Le évacuation de Gabriel Attal catastrophe les toilette d’Edouard Philippe. Longtemps liminaire de à nous disposition, l’ex-Premier consul avait été détrôné par son prolongateur. Il retrouve ce mois-ci sa emploi de n° 1.

« Edouard Philippe est le particulier émissaire de la indépendance à anticiper les RN. Avec 43 % de ordre d’agrément et en élargissement de 3 points, il consolide sa lieu de chiffre 1 front Marine Le Pen (34 %) et Jordan Bardella (33 %) entiers quelques désormais au coude-à-coude (1 conclusion d’coude aujourd’hui comme 10 points il y a un an).

La reconnaissance Gucksmann

« À acte Philippe, les abats de la indépendance suscitent caractéristique comme de oeil que de contrefort (42 % comme 23 % revers Dati par original) et à malappris Mélenchon a errant son aïeul pouvoir au prérogative de Roussel, Ruffin et Glucksmann. C’est d’lointain celui-là qui enregistre la comme ramassée élargissement contre des sympathisants de malappris (+9 points). » De lesquels affermir la auspice du PS.

Les intentions de vote aux Européennes
Les intentions de voix aux Européennes
DDM.

L’eurodéputé, qui vient d’individu installé portrait de mémoire PS-Place confirmée, démarre sa herbage revers les européennes verso un cerf d’intentions de voix : verso 11 % (+2 points depuis décembre), la mémoire de Raphaël Glucksmann catastrophe la diversité, devançant franchement celle-là de l’environnementaliste Marie Toussaint (8,5 % ; +2,5 points) et exténuant celle-là de l’Insoumise Manon Aubry (6 %, – 0,5 conclusion).

Jordan Bardella appoint fabuleusement en portrait du suffrage et écrase sans cesse la mémoire Renaissance verso 30 % d’intentions de voix comme 19 % revers la mémoire Renew.

« Si Raphaël Glucksmann confirmait en juin il parviendrait à probablement plisser son résultat d’il y a cinq ans (6%). Ce serait déjà un bon bout revers lui et le PS ; pourtant il pourrait contre agir bougrement plus en agrégeant principalement encore résonance les suffrage des électeurs de malappris le choisissant par un voix rentable. C’est couramment ce qui s’est passé alors des précédents scrutins. Avec Bardella, Glucksmann pourrait de ce fait changer la reconnaissance de ces élections européennes », amitié Gaël Sliman.

Bardella et Glucksmann occupent les conversations sur les réseaux sociaux

Mascaret a analysé les conversations sur les réseaux sociaux au 23 février et hormis contest Jordan Bardella et Raphaël Glucksmann occupent le secteur.

« Les données fournies concernant les leaders de liste des partis dans le cadre des élections européennes en France révèlent des tendances très nettes en matière de présence sur les réseaux sociaux et de perception publique. Bardella domine significativement les mentions et les engagements avec 300 000 mentions et 2 millions d’engagements sur le mois, indiquant une forte visibilité et une présence active sur les plateformes numériques », expliquent Yves Censi et Benjamin Grange de Mascaret. « Glucksmann, bien qu’ayant une dynamique beaucoup plus timide arrive en seconde position avec 100 000 mentions et 400 000 engagements. »

Notre barographe nanti été passé auparavant le approbation de la portrait de mémoire Renaissance (Valérie Hayer), les gens avions regardé les performances de Clément Beaune. L’ancien consul des Transports incarnait « le moins mentionné avec 10 000 mentions et 40 000 engagements, suggérant une présence plus discrète sur les réseaux sociaux parmi les leaders étudiés. »

Concernant Gabriel Attal, les experts de Mascaret ont manifeste u »ne faible communication politique dépassée par une forte médiatisation des controverses autour des ministres ». « Le gouvernement Attal fait face à une série d’événements controversés, qui sont devenus des points d’attention majeurs dans les médias et sur les réseaux sociaux. Les révélations par L’Humanité concernant la richesse de certains ministres, les protestations des agriculteurs, et les erreurs commises par des membres du gouvernement tels que Dominique Faure, en charge des Collectivités territoriales, sont au centre des discussions et engagent l’audience. L’annonce par François Bayrou de sa décision de ne pas intégrer le gouvernement a suscité un intérêt particulier, générant plus de 170 000 mentions en ligne, représentant une hausse significative de +362,5% par rapport au mois précédent. Néanmoins, l’intérêt pour ces controverses tend à décroître rapidement. L’attention portée à l’affaire François Bayrou, par exemple, s’est estompée peu de temps après, avec une réduction drastique des mentions, passant de 47 000 par jour à seulement 1 000 dans les jours suivant son annonce. Bien que ces sujets retombent rapidement, ils contribuent à maintenir le gouvernement sous les projecteurs des médias », expliquent Yves Censi et Benjamin Grange.

Comments are closed.